Cérémonie d’hommage: Diomandé Vamissa, directeur général de Ivoire coton célébré par ses collaborateurs

PIN

Une cérémonie d’hommage a été organisée au sofitel Hôtel ivoire ce mardi 29 septembre 2020 pour le départ retraite de Diomandé Vamissa, directeur général de ivoire coton après 22 ans à la tête de l’entreprise.

Il a gravi tous les échelons, depuis l’ex CIDT devenu Ivoire coton aujourd’hui, pour se retrouver directeur général depuis 1998. Diomandé Vamissa aura passé au total environ 40 ans au service des cotonculteurs. C’est pour lui rendre hommage pour cette carrière bien rempli que les collaborateurs, amis et famille se sont retrouvés pour lui témoigner leur reconnaissance.

 » J’ai tout donné au coton et le coton m’a tout donné dont les plus importants sont les relations humaines de qualité que vous représentés  » a déclaré Diomandé Vamissa a ses invités de marque lors de la cérémonie. Pour lui, la vie faite de plusieurs cycles, » la carrière professionnelle en est une, la retraite aussi » a-t-il fait savoir. Diomandé Vamissa a tenu à rendre à son tour hommage à tous ses collaborateurs et a tous les producteurs de coton avec qui il a travaillé durant toutes ses années . Le désormais ex directeur général de Ivoire coton a promis, malgré la retraite, ne pas rester en marge du développement de l’industrie du coton en continuant de partager son expérience. Il a par ailleurs invité le personnel de ivoire coton a poursuivre sur leur lancée en relevant les défis futurs, notamment, l’optimisation des usines d’égrenage d’Ivoire coton, le projet d’implantation d’une usine d’égrenage à Odienné ainsi que l’augmentation de rendement et de la production de coton graine à Faso Coton au Burkina Faso pour que l’usine en construction soit rentable. Paul Reinhart, premier responsable d’une société suisse de négoce de coton et actionnaire de Ivoire coton a salué le mérite de son directeur général.  » Nous le respectons pour sa connaissance du métier, sa personnalité, son humilité. Nous lui souhaitons une bonne retraite » a révélé Paul Reinhart.

La société Ivoire Coton, filiale de l’institution IPS WA est à ce jour, constituée des 4 unités industrielles de Boundiali 1, Boundiali 2, Dianra et M’Bengué, ainsi que des actifs mobiliers et immobiliers des Directions Régionales de Boundiali, de Dianra et d’Odienné. La capacité totale de production est de 200 000 tonnes d’égrenage par an pour traiter la production d’environ 150 000 hectares de coton situés dans le Nord-Ouest de la Côte d’Ivoire.

DA

Leave Your Comments