Ebimolossou (Dimbokro) / Le Ministre Adama Coulibaly engage la bataille de la proximité : « Soutenez le Président Ouattara pour consolider les acquis de sa gouvernance »

PIN

Le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly, était le 3 octobre dernier à Ebimolossou, un village de Dimbokro, pour représenter le Premier ministre Hamed Bakayoko, patron d’une compétition de football dont le trophée du vainqueur porte le nom du Président de la République Alassane Ouattara. L’événement est historique car c’est la première fois que ce village reçoit un ministre.

Avant de se rendre sur la place publique pour procéder au lancement de la compétition, l’hôte de marque a été accueilli chaleureusement et conduit à la résidence du chef du village pour lui présenter ses civilités.

Répondant ensuite aux doléances exprimées au nom des mutuelles de 7 villages y compris Ebimolossou, le ministre Adama Coulibaly a saisi l’occasion pour rappeler les progrès réalisés par la Côte d’Ivoire sous la gouvernance du Président Alassane Ouattara.

Ainsi, il a indiqué qu’en 9 ans, la Côte d’Ivoire n’a pratiquement aucun stigmate des difficultés connues à la sortie de la crise postélectorale de 2011. Cela est dû, selon lui, aux efforts qui ont été faits par le Gouvernement sous le leadership du Président de la République, Alassane Ouattara. Particulièrement dans la région du N’Zi, le ministre de l’Economie et des Finances a fait savoir qu’au niveau de l’hydraulique, 208 pompes sur 226 ont été réhabilitées. Au niveau scolaire et sanitaire, a-t-il poursuivi, ce sont 465 salles de classes, 3 collèges et 6 établissements de santé qui ont été construits.

« Le 31 octobre, nous allons nous rendre à des échéances électorales. Il est important que (…) je puisse lancer un appel pour que les uns et les autres regardent ce qui a été fait, regardent dans quel contexte cela a été fait et se projettent sur l’avenir. Ce qui a été fait sera consolidé. C’est le sens de la candidature de SEM Alassane Ouattara. Fondamentalement, il s’agit de préserver la paix de sorte que nous puissions consolider ce qui a été fait, et faire en sorte que tout le monde puisse être bénéficiaire des actions menées par le gouvernement. Je voudrais insister sur cet appel, parce que la paix précède le développement », a laissé entendre le ministre Adama Coulibaly.

Quant aux doléances des populations des mutuelles des 7 villages, elles ont porté notamment sur l’octroi de broyeuses de manioc et de tricycles aux femmes, de bâches, de chaises et d’un foyer des jeunes, la dotation d’un centre de santé, l’électrification d’une zone de 150 lots, et des travaux d’adduction d’eau d’une partie d’Ebimolossou.

Le Ministre de l’Economie et des Finances a assuré qu’en coordination avec ses collègues Ly Ramata, ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Koffi N’Guessan Lataille, Secrétaire d’Etat chargé du Logement social, les élus et cadres de la région, tout sera mis en œuvre pour donner une suite favorable à ces doléances. Non sans placer la dotation d’un centre de santé à Ebimolossou en tête des priorités.

« D’ici 2025, il y aura 100% de couverture en électricité. C’est l’engagement qui a été pris par le chef de l’Etat », a-t-il rappelé concernant notamment la question spécifique de l’électrification.

Enfin, le ministre s’est dit satisfait de sa visite marquée également par la remise de kits scolaires aux élèves de ce village de Dimbokro.

Leave Your Comments