Made in Côte d’Ivoire : le Ministre Souleymane Diarrassouba salue la résilience de l’usine de fabrication du pagne Wax

PIN

Dans le cadre de l’encouragement du Gouvernement aux entreprises ivoiriennes qui ont su faire face à la crise sanitaire à Covid-19, le Ministre du Commerce et de l’industrie, Souleymane Diarrassouba, a visité l’usine Uniwax, le mercredi 7 octobre 2020, à la zone industrielle de Yopougon.

Après avoir sillonné les différents ateliers de l’usine, il s’est rendu compte que l’usine est pleinement fonctionnelle et que tous les employés sont à leur poste. Une situation fort appréciée par le Ministre en charge de l’Industrie, d’autant plus que l’entreprise a retrouvé depuis juin 2020, son rythme de fonctionnement habituel d’avant la pandémie de la Covid-19.

« L’objectif pour moi, à travers cette visite, était de me rendre compte du savoir-faire du fleuron de l’industrie textile dont le produit phare, le pagne wax, fait la fierté des ivoiriens et démontre que les produits made in Côte d’Ivoire sont prisés par les consommateurs d’ici et d’ailleurs. Je me félicite également de la reprise totale des activités à Uniwax, comme avant la pandémie de la Covid-19 », a-t-il indiqué, avant de noter que la politique mise en place par le Gouvernement en faveur du secteur privé produit ses effets et incite les opérateurs économiques à poursuivre leurs activités commerciales et industrielles en Côte d’Ivoire.

Poursuivant, il a noté que Uniwax, qui a fait de la technologie et de l’innovation son credo, a pu maintenir le cap et sa position de leader dans le marché. Et ce, depuis sa création en 1967. Ce qui lui permet de mettre toujours à la disposition des populations des produits de qualité et de renforcer son effectif, désormais de 800 personnes, en prenant en compte son réseau de distribution et les boutiques Woodin. Uniwax a investi plus de 13 milliards Fcfa au cours de ces deux dernières années, pour améliorer sa productivité et être socialement responsable dans la protection de l’environnement avec l’utilisation de la biomasse pour faire fonctionner en partie à la vapeur ses usines.

Revenant sur la menace de la contrefaçon qui guette l’unité industrielle, il a réitéré le soutien du Gouvernement à travers le Comité national de lutte contre la contrefaçon (CNLC), à accompagner les industries locales contre ce fléau qui gangrène l’économie nationale et a encouragé les consommateurs à tourner dos aux produits contrefaits en privilégiant plutôt les produits originaux, made in Côte d’Ivoire, afin de préserver l’outil de production et de sauvegarder les emplois.

« Au niveau de la chaîne de valeur, la filature reste le maillon faible, sur laquelle le gouvernement travaille dans le cadre du projet de création de la zone industrielle textile de Bouaké actuellement en cours d’étude. Cela permettra de créer encore plus de richesse nationale, d’emplois et d’assurer les approvisionnements des unités de confection à partir d’écrus issus du coton produit localement », a fait remarquer le Ministre Souleymane Diarrassouba.

Dans la foulée, il a encouragé les entreprises industrielles à poursuivre leurs activités en toute sérénité, afin de consolider la position de hub industriel de la Côte d’Ivoire dans la sous-région et de profiter des opportunités de la ZLECAf.

Leave Your Comments