Le GIE-GEPPA soulage les producteurs d’anacarde dans le nord

PIN

Abidjan – Le Groupement d’intérêt économique des exportateurs professionnels des produits agricoles (GIE-GEPPA) a procédé du 3 au 5 octobre 2020 à l’achat de 20 000 tonnes de la noix de cajou au prix homologué de 400 francs CFA à Bondoukou (Memé), à Odienné (Séguélon Madinani Seydougou dans le Kabadougou) et à Badikaha et Tafiré dans le Hambol.

Cette opération s’est déroulée au compte du programme d’achat au prix homologué de 400 francs CFA/kg, adossé sur la subvention de 45 milliards de francs CFA, octroyée par le gouvernement pour atténuer les effets de la crise sanitaire mondiale du COVID-19 sur la filière.

L’achat a été effectué, au nom du Groupement par les sociétés coopératives perform, pinda, CAD Diaouné et frere, CABN, Agrinord et gie acheteur, précise une note d’information sur le déroulement de la campagne transmise à l’AIP. Le COVID-19 a favorisé une chute drastique du prix d’achat dans l’ensemble des zones productrices. Officiellement fixé à 400 francs CFA par le gouvernement, ce prix, sur le terrain, avait dégringolé jusqu’à à 200 francs voire 150 F/kg.

Le gouvernement, face à la situation, avait recommandé aux producteurs la patience, avant de décidé par la suite d’un appui de 45 milliards de francs CFA, en vue de l’enlèvement du produit, directement de leurs mains, au prix homologué.


Présent à Seydougou pour veiller au bon déroulement de l’opération d’achat groupé, en qualité de président du comité local de veille, le préfet de Gébéléban, Adoh Tano, a partagé la joie des bénéficiaires du projet GIE/GEPPA en ce jour.

Pour la présente campagne, près de 8000 tonnes de noix de cajou ont été enlevées à ce jour selon la délégation locale du conseil coton/anacarde.


Environ 4000 tonnes de noix de cajou, soit 80%, sur un stock de 5000 mille tonnes, en possession des producteurs, à Odienné, ont été également enlevés au prix homologué de 400 francs CFA/kg.

Dans le Hambol, les producteurs de cajou de Badikaha et de Tafiré, membres de la coopérative agricole Yérigbanhan de la zone, ont exprimé leur reconnaissance au Gouvernement ivoirien pour son effort en cette période de crise sanitaire, suite à la vente groupée d’anacarde au prix de 400 francs CFA/kg au profit des paysans.

(AIP)


bsp/fmo

Leave Your Comments