Une centrale géothermique kenyane évite une grave pénurie d’électricité à 500 000 ménages (BAD)

PIN

Abidjan- La centrale géothermique de Menengaï (Kenya), financée par la Banque africaine de développement (BAD), évite une grave pénurie d’électricité à 500 000 ménages, rapporte un communiqué de presse publié dimanche 11 octobre 2020.

Pour la mise en œuvre de la centrale, le nombre total de puits visés était une cinquantaine pour disposer d’assez de vapeur pour une capacité de production supérieure à 100 MW.

Fort d’une production qui a plus que triplé, de 198 à près de 672 mégawatts (MW) en six ans, le Kenya est devenu le premier producteur africain d’énergie géothermique. La mise en service de la centrale géothermique de Menengaï a permis au pays d’Afrique de l’Est de combler son déficit électrique pour surmonter les graves pénuries rencontrées vers la fin des années 2000.

Le Projet de développement géothermique de Menengaï, financé en grande partie par la BAD à hauteur de 108 millions de dollars, a apporté une production de quelque 105 MW à la capacité de production nationale, selon le rapport d’achèvement du projet publié le 6 octobre par la Banque.

Pour la mise en œuvre de la centrale, le nombre total de puits visés était une cinquantaine pour disposer d’assez de vapeur pour une capacité de production supérieure à 100 MW. Quelque 49 puits ont été forés jusqu’à la fin du mois de novembre de 2019, avec une capacité de 169,9 MW. Les résultats sont donc supérieurs à la capacité estimée initialement. Par ailleurs, une réduction de 600 000 tonnes d’émission de CO₂ par an devrait être réalisée à partir de 2022-2023.

La construction de la centrale géothermique de Menegaï bénéficie à environ 500 000 personnes, dont 70 000 dans les zones rurales du pays, ainsi qu’à des entreprises et des industries. Plus de 600 emplois ont été créés.

cmas

Leave Your Comments