Korhogo: les populations sensibilisées sur la consommation de la banane douce

PIN

Les populations de la quatrième agglomération de la Côte d’ivoire, Korhogo ont été sensibilisées ce lundi, sur la consommation de la banane dessert, dans le cadre du lancement officiel de la campagne de communication et de promotion de la consommation de la banane dessert.

L’objectif principal de cette campagne nationale est de faire la promotion de la consommation de banane dessert en Côte d’Ivoire, afin de réduire la dépendance des productions vis-à-vis du marché européen et de contribuer à l’amélioration de l’état nutritionnel des populations ivoiriennes afin de leur assurer une bonne santé.

A cette occasion, tout en exprimant sa gratitude pour le choix de sa ville, Mme Cissé 3ème adjointe au maire de la commune de Korhogo a indiqué que cette campagne de promotion de la banane dessert mettra fin aux difficultés de la commercialisation de ce fruit à Korhogo.

« Notre objectif était d’emmener la population à une plus grande consommation de la banane douce. Ainsi, nous allons mettre en place un cadre normatif et un observatoire des marchés à l’effet d’appuyer la fonction mûrissage, les petits artisans et réaliser des activités de communication sur la banane dessert au niveau national et au niveau sous régional. Ensuite, nous contribuons à apporter des informations aux différents producteurs sur les différents marchés afin que ces derniers puissent pénétrer le marché local et sous régional », a expliqué à son tour l’Ordonnateur national suppléant du FED et Coordonnateur de la cellule de coordination et de coopération côte d’Ivoire-Union Européenne, Semon Bamba.

Pour madame Dainhi, représentante de l’Organisation des Producteurs de Banane, d’Ananas, de Mangue et d’autres Fruits d’Exportation de Côte d’Ivoire (OBAMCI) et l’Organisation représentative des producteurs exportateurs de Banane (OCAB), le programme MAB 2012 est un instrument technique et financier de l’Union Européenne en vue d’apporter un appui à la filière banane et de la rendre plus compétitive sur l’échiquier mondial.

Après l’étape de Korhogo, c’est la ville de Bouaké qui a accueilli cette campagne de sensibilisation et de promotion de la consommation de la banane dessert en Côte d’Ivoire.

Dans les deux villes visitées, les responsables de la filière banane dessert se sont entretenus avec le personnel de santé des différents établissements sanitaires, et communié avec la population à travers une sensibilisation dans les marchés et grands carrefours.

Cette deuxième phase de la campagne de communication et de promotion après les villes de Korhogo, Bouaké, mettra le cap sur la ville d’Abidjan et ensuite sur le Sénégal pour la campagne sous régionale.


PR

Leave Your Comments