L’activité économique toujours au ralenti à Jacqueville

PIN

Jacqueville – L’activité économique demeure au ralenti dans le département des 3A, notamment dans la ville de Jacqueville, quelques jours après le scrutin présidentiel du 31 octobre, a constaté l’AIP vendredi 06 novembre 2020, après une visite de plusieurs structures.

Le tourisme, la principale activité économique de la localité, est d’autant très affecté que les secteurs du transport et de l’hôtellerie sont aujourd’hui à l’arrêt à la suite de la psychose créée par des rumeurs d’attaques intracommunautaires et de désinformation.

Les plages, lieux de distraction des populations ; sont quasi-déserts. Les quelques rares clients qui veulent s’aventurer dans ces lieux n’arrivent pas à trouver satisfaction vu que les objets d’art à emporter de ces endroits sont quasi-inexistants actuellement.

Les prix des denrées alimentaires ont doublé du fait de la pénurie et cela a entrainé l’augmentation du coût de la vie déjà élevé dans cette localité du pays, a déploré M. Kouassi en visite en bordure de mer à Jacqueville vendredi.

Une cliente d’un hôtel de la place a invité les hommes politiques à s’asseoir autour d’une table de discussion pour régler leurs différends, en vue de garantir la paix et la sécurité à la Côte d’Ivoire une fois pour toute, au grand bonheur des opérateurs économiques qui attendent la quiétude pour reprendre leurs activités.

(AIP)

Raz/kp

Leave Your Comments