COVID-19 : Soutien aux producteurs d’hévéa: A quand le décaissement des fonds ?

PIN

Des planteurs d’hévéa ne finissent pas de nous interpeller. « A quand le payement du soutien financier annoncé par l’Etat aux producteurs de la filière hévéa dans le cadre de la Covid-19 ? Cela nous a été promis et nous avons élaboré des programmes en fonction de cette aide financière » nous a confié un planteur. Pour lui, certains producteurs espéraient faire face aux dépenses de la rentrée des classes avec ce fonds annoncé. D’autres entendent l’utiliser pour l’achat d’engrais, de pots et autres matériels pour poursuivre leurs activités dans la filière. Mais hélas, nous attendons toujours et la saison pluvieuse qui favorise la mise de l’engrais s’écoule allègrement ». Qu’est ce ce qui bloque ? Pourquoi les responsables de cette opération d’assistance aux planteurs ne font aucune communication pour que les planteurs sachent à quoi s’en tenir ? L’on se rappelle qu’au mois de septembre 2020, un communiqué signé de l’Association des professionnels du caoutchouc naturel de Côte d’Ivoire (Apromac) avait annoncé la mise en œuvre du soutien financier de l’Etat accordé aux producteurs de la filière hévéa face à la Covid-19. Ce communiqué invitait « tous les planteurs d’hévéa en production à se faire identifier par les agents de la Société électronique management qui seront accompagnés par les délégués de la Fédération des organisations professionnelles agricoles de la filière hévéa de Côte d’Ivoire (Fph-Ci) et les moniteurs d’encadrement de la filière hévéa. Mieux, ledit communiqué a indiqué la période d’identification des planteurs du « 10 au 30 septembre 2020 ». Comme conditions à remplir, il fallait être propriétaire d’une plantation d’hévéa en production, se munir d’une pièce d’identité en cours de validité, se munir des pièces justificatives de sa production mensuelle de 2018 ou 2019 (au maximum trois tickets de pesée ou bulletins de paie). Conditions auxquelles plusieurs centaines de producteurs se sont soumis. Dans toutes les zones de production de l’hévéa, les planteurs ont envahi les centres d’enrôlement jusqu’au 30 septembre, date butoir. Mais depuis la fin de l’opération, aucune communication ne semble exister à leur égard. Doivent-ils attendre jusqu’ à l’année prochaine pour percevoir l’appui ? Cet appui se fera sous quelle forme ? Combien vont-ils percevoir en moyenne et comment ? Autant d’interrogations qui, espèrent-ils, trouveront une solution bientôt auprès de leurs faitières.

MK

Leave Your Comments