Vers la création d’une organisation interprofessionnelle de la filière anacarde à Gbéléban

PIN

Une organisation interprofessionnelle agricole (OIA) de la filière anacarde sera bientôt créée à Gbéléban, a-t-on appris, lors d’un atelier d’information et de sensibilisation sur l’importance du processus de sa mise en place.

Cet atelier a été initié lundi 9 novembre 2020 par la Direction départementale de l’Agriculture et du Développement rural afin de rendre plus dynamique la filière anacarde en établissant des règles contractuelles entre les membres à travers la création d’un groupement associatif.

La future organisation permettra aux producteurs de coordonner leurs activités par la fixation des prix plus raisonnables et de définir des normes de qualité de leur produit. Elle défendra les intérêts communs des producteurs d’anacarde du département.

L’OIA sera composée de 45 membres répartis au sein de quatre collèges à savoir un collège des producteurs composé de 27 membres, un collège d’acheteurs doté de six membres, un collège d’exportateurs composé de six membres et de celui des transformateurs ayant aussi six membres. Quant au conseil d’administration, il sera composé de 15 membres tous issus des différents collèges sus mentionnés.

Tous les producteurs présents à l’atelier se sont réjouis de cette organisation qui va être créée en vue de les aider dans la commercialisation d’anacarde d’autant plus qu’ils connaissent assez de difficultés.

Le département de Gbéléban produit plus de 3 000 tonnes d’anacarde par an, fait-on savoir.

(AIP)

gs/dds/tad/fmo

Leave Your Comments