La Côte d’Ivoire signe son premier contrat d’achat des crédits de réduction des émissions

PIN

La Côte d’Ivoire et la Banque mondiale ont signé le premier contrat d’achat des crédits de réduction d’émissions (REED+) d’un montant de 50 millions de dollars, soit environ 25 milliards de francs CFA sur la période de 2020 à 2024, rapporte un communiqué.

Ce contrat, signé par le ministre ivoirien de l’Économie et des Finances Adama Coulibaly et Mme Coralie Gevers, directrice de la Banque mondiale, permettra à terme de récompenser les efforts du pays en matière de réduction des émissions des gaz à effet de serre qui émanent de la déforestation et de la dégradation de nos forêts.

À Abidjan, les villes africaines se mobilisent contre le changement climatique


Il rétribuera les bénéficiaires que sont les coopératives, les communautés locales, les structures étatiques dont la Société de développement des forêts (Sodefor), l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR) et bien d’autres qui mènent des activités d’agroforesterie, de reboisement, de conservation et qui contribuent, de ce fait, à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre.

Leave Your Comments