Gestion des finances publiques : les Députés honorent le Ministre Moussa Sanogo

PIN

En marge de sa session de ce lundi 23 novembre 2020, qui s’est soldée par l’adoption du projet de loi de finance rectificative pour l’année 2020, les Députés membres de la Commission des Affaires Économiques et Financières de l’Assemblée nationale ont tenu à honorer le Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo.

Ils lui ont offert un tableau, pour son humilité, sa constance, sa maîtrise des dossiers, son esprit d’ouverture, mais aussi et surtout pour son sens élevé de la République et du devoir bien accompli…

Le Député Sangaré Yacouba, qui s’exprimait au nom des parlementaires, y compris ceux de l’opposition, a indiqué qu’à travers le tableau qui lui est ainsi offert, la CAEF reconnaît les mérites et les qualités d’un haut responsable de l’État très courtois avec les Députés. « Vous avez le respect des Députés qui sont très sensibles à ce fait. C’est pour cela que toute la semaine qu’a duré le vote du budget de l’Etat pour l’année 2021, vous avez vu dans la salle des députés non membres de la commission venus vous entendre, s’instruire. A chaque fois que vous passez devant l’Assemblée, nous apprenons beaucoup. Vous avez permis à beaucoup de Députés de savoir lire un budget, et surtout de mieux comprendre les enjeux du budget-programmes. Grâce à vous, beaucoup de députés savent aujourd’hui lire un budget et peuvent aller l’expliquer », a déclaré le porte-parole des parlementaires. « Vous êtes l’étoile montante, pas seulement du Bafing mais de la Côte d’Ivoire », a martelé l’honorable Sangaré Yacouba, qui a relevé qu’au-delà de la CAEF, c’est l’Assemblée nationale tout entière qui honore ainsi le ministre.

Emu, Moussa Sanogo a traduit ses remerciements aux députés pour cet acte « fort ». L’honneur qui découle, il tient à le partager avec l’ensemble de ses collaborateurs, hommes et femmes, qui travaillent d’arrache-pied pour obtenir de bons résultats. Il a eu une pensée pieuse pour l’adjudant Seydou Sanogo, ce gendarme membre de sa garde rapprochée qui a été assassiné alors qu’il rentrait de mission le 31 octobre dernier. Il a également rendu hommage aux Députés qui abattent un travail énorme qui contribue à l’enracinement de la démocratie et de la bonne gouvernance en Côte d’Ivoire. « Je prie Dieu qu’il fasse en sorte que la stabilité, la paix et la quiétude s’installent dans les cœurs de tous nos compatriotes, parce que nous avons tant et tant de choses à faire. Tant de routes, de châteaux d’eau, d’écoles, etc. à construire », a terminé Moussa Sanogo.

Cette reconnaissance de la représentation nationale fait suite au standing ovation que lui ont accordé l’ensemble des députés en l’occurrence ceux de l’opposition, un 22 novembre 2019 à l’hémicycle, au moment où le projet de loi portant budget 2020 venait d’être adopté.

A. N.

Leave Your Comments