Côte d’Ivoire : Lancement du Programme « SheTrades Afrique de l’Ouest – ITC » visant à former 24 PME de femmes dans les filières anacarde, karité et manioc

PIN

En accord avec, le Centre du Commerce International (ITC), la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI) a procédé au lancement officiel du Projet « SheTrades Afrique de l’Ouest -ITC » ce mercredi 25 novembre 2020, dans les locaux de la CCI-Côte d’Ivoire à Abidjan-Plateau.

À l’initiative de SheTrades ITC, ce programme, qui s’inscrit dans le cadre de la mission d’appui aux entreprises exécutée par la CCI-CI, vise à renforcer les capacités de 24 Petites et Moyennes Entreprises (PME) et Coopératives gérées ou dirigées par des femmes,


dans les filières anacarde, karité et manioc ainsi que leurs produits dérivés.

Selon le vice-président de la CCI-Côte d’Ivoire, Maguiraga Bakary, cette formation s’inscrit dans la droite ligne des missions de la CCI-CI, notamment l’appui aux acteurs des entreprises du secteur privé au sein desquelles les PME constituent la frange la plus importante avec près de 90%.


Ce projet, initié par ITC et financé par l’Agence Coréenne de Coopération internationale, vise d’ici 2023 à contribuer à l’amélioration des conditions de vie de dix mille femmes à travers des chaînes de valeur inclusives en Côte d’Ivoire, en Guinée, en Sierra Léone et au Liberia dans les secteurs agricoles de l’Anacarde, du Manioc et du Karité.

Aux dires du vice-président de la CCI-CI, à travers ce programme, 24 petites et moyennes entreprises des filières anacarde, karité et manioc essentiellement tenues par des femmes, verront leurs connaissances organisationnelles et commerciales accrues.  » Je voudrais par conséquent engager tous les bénéficiaires à tirer profit de ce programme, pour assurer la compétitivité de leurs entreprises » a-t-il encouragé.

Le coordinateur national du projet  » She Trade Afrique de l’ouest », Yao Daouda a précisé qu’en Côte d’Ivoire, le projet renforcera les capacités de 14 PME dans la filière de l’anacarde, 5 PME dans la filière du karité et 5 PME dans la filière manioc. Pour lui, ce projet apportera un appui à deux 2500 ménages agricoles. Pour atteindre cet objectif, le Centre du Commerce International travaille avec les ministères concernés, les organisations d’appui aux entreprises, les PME et les ménages agricoles. Le coordinateur a exhorté les participants à être assidues aux différentes formations et à mettre les connaissances acquises immédiatement en pratique dans les différentes entreprises.

Cyprien K.

Leave Your Comments