Les directeurs régionaux du ministère de l’Agriculture invités à se familiariser avec les nouveaux outils de communication et de gestion

PIN

Le ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Kobenan Kouassi Adjoumani a engagé, mardi 1er décembre 2020, à Abidjan, les 31 directeurs régionaux de son département à se familiariser avec les nouveaux outils de communication et de gestion.

M. Adjoumani a lancé cet appel lors d’un atelier de formation des directeurs régionaux et du personnel de la direction du développement local et des services extérieurs autour du thème «maîtrise de l’outil de communication Teams, amélioration des performances rédactionnelles des rapports d’activités dans le cadre du budget-programme et état des lieux des directions régionales et perspectives».

L’objectif de cet atelier est de permettre aux directeurs régionaux de s’approprier l’application ‘’microsoft Teams’ destinée entre autres au télétravail, d’améliorer la qualité de leurs rapports d’activités, de faire l’état des lieux des directions régionales et de définir des perspectives.

Selon le directeur du développement local et des services extérieurs, Kouadio N’Guessan, la rencontre permet également de donner aux participants, les outils nécessaires qui les aideront à assurer convenablement la collecte, le traitement et la transmission des données et informations fiables avec célérité et en temps réels.

Aussi sera-t-elle question de faire l’analyse-diagnostic de l’état des lieux des directions régionales, d’échanger sur les possibilités d’exploitation des potentialités des directions régionales et de faire des propositions concrètes de dynamisation dédites directions.

Conformément à l’arrêté n°184 MINAGRI/CAB du 14 décembre 2011 portant organisation, attributions et fonctionnement des services déconcentrés du ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, les directeurs régionaux sont chargés de la coordination, du suivi et de l’évaluation des activités agricoles dans leurs régions respectives.

De ce fait, ils assurent la remontée des données et informations fiables vers l’administration centrale, qui permettent la prise de décision au profit des acteurs du secteur agricole.

(AIP)

Leave Your Comments