Le Conseil du Café-Cacao et Ghana Cocoa Board suspendent « toute collaboration » avec l’association des chocolatiers américains

PIN

Abidjan – Le Conseil du Café-Cacao et Ghana Cocoa Board suspendent « toute collaboration » avec l’association des chocolatiers américains, la Cocoa Herchants Association of America (CIMA), « pour avoir été complice avec des entreprises américaines contre les pauvres producteurs de cacao d’Afrique de l’Ouest » dans le cadre de la mise en œuvre du différentiel de revenu décent (DRD).

Dans un communiqué conjoint transmis à l’AIP, les deux régulateurs, ivoirien et ghanéen, ont exprimé leur vive opposition aux « stratagèmes » contre le DRD.

Ils dénoncent « des stratégies secrètes » adoptées par certains chocolatiers et maisons de commerce « pour contourner le mécanisme d’amélioration des revenus des producteurs dans l’optique de le faire échouer ».

Le Conseil du Café-Cacao et Ghana Cocoa Board affirment qu’ils réexaminent d’une part, leur adhésion à la Fédération du Commerce de Cacao (FCC) et d’autre part, les incitations et les agréments accordés aux membres de la FCC qui rejettent directement ou subtilement le DRD.

Leur décision conjointe sera communiquée en temps voulu, précisent-ils.

Une rencontre des parties prenantes sur des revenus décents pour les producteurs, qui s’est tenue à Accra du 11 au 12 juin 2019, et à Abidjan le 3 juillet 2019, avait conclu que les cacaoculteurs de la Côte d’Ivoire et du Ghana bénéficieraient d’une meilleure rémunération en leur accordant un Différentiel de Revenu Décent de 400 $ pour chaque tonne de cacao vendue par les deux pays à partir de la saison 2020-2021.

kkf/cmas

Leave Your Comments