La Fondation Tony Elumelu va financer 2500 jeunes femmes entrepreneurs africaines en 2021

PIN

Abidjan – La Fondation Tony Elumelu (TEF), une organisation philanthropique engagée dans l’autonomisation des jeunes entrepreneurs africains, a annoncé un partenariat avec l’Union européenne (UE) pour identifier, former, encadrer et financer 2500 jeunes entrepreneurs Africaines en 2021.

Selon une note d’information transmise samedi 12 décembre 2020 à l’AIP, la somme de 20 millions d’euros est prévue en 2021 pour apporter un soutien financier et technique aux entreprises appartenant à des femmes, dans les 54 pays africains. Et ce, en plus de fournir un accès accru aux réseaux commerciaux, aux chaînes d’approvisionnement et aux investissements en capital-risque.

L’initiative conjointe renforcera et approfondira considérablement le partenariat UE-Afrique, et s’appuiera sur la plate-forme et l’expérience du programme d’ entrepreneuriat de la TEF de 100 millions de dollars.

Elle fait aussi partie du plan d’investissement extérieur de l’ UE pour soutenir l’autonomisation économique des femmes dans le cadre du plan d’action de l’UE pour l’égalité des sexes (GAP III).

Pour Tony Elumelu, fondateur de TEF, ce partenariat avec l’Union Européenne donnera la priorité et offrira des opportunités économiques aux Africaines qui depuis trop longtemps, ont été victimes des obstacles systémiques pour lancer, développer et maintenir leurs entreprises.

“Notre partenariat allégera le financement, les connaissances et les contraintes du marché qui menacent les moyens de subsistance des femmes entrepreneurs sur le continent, afin de créer plus de revenus, d’emplois, de croissance et d’échelle pour les entreprises appartenant à des femmes”, a précisé M. Elumelu.

La Commissaire européenne aux partenariats internationaux, Jutta Urpilainen, a pour sa part déclaré que ce partenariat avec la Fondation Tony Elumelu aidera les femmes actrices au développement économique, à réaliser leur plein potentiel et à accélérer l’inclusion économique

“L’autonomisation des femmes entrepreneurs est un moteur clé pour la création d’emplois et une croissance durable, en particulier dans le contexte de la pandémie COVID-19 et en phase avec les objectifs de notre stratégie africaine. Les femmes et les filles représentent la moitié de la population mondiale et elles méritent l’égalité des chances”, a soutenu Mme Urpilainen.

La Fondation Tony Elumelu, qui célèbre ses dix ans d’impact cette année, donne du pouvoir à une nouvelle génération d’entrepreneurs africains, catalysant la croissance économique, favorisant l’éradication de la pauvreté et assurant la création d’emplois dans les 54 pays africains.

La Fondation a formé, encadré et financé près de 10 000 jeunes entrepreneurs Africains de 54 pays du continent et continue de fournir un soutien au renforcement des capacités, des conseils et des liens commerciaux à plus d’un million d’Africains grâce à sa plate-forme de réseautage numérique, TEFConnect.

(AIP)

bsb/cmas

Leave Your Comments