Le ministère des Mines se dote d’une association Heforshe pour lutter contre les inégalités liées au genre

PIN

Abidjan – Le ministère des Mines et de la Géologie, Jean-Claude Kouassi, a parrainé vendredi 11 décembre 2020, à Abidjan, le lancement des activités d’une association Heforshe (lui pour elle) censée booster la lutte contre les inégalités liées au genre au sein du département.

Présidé par le vice-président exécutif en charge des affaires publiques, de la Responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) et de la sécurité de la société Endeavour Mining, Pascal Bernarsconi, ce mouvement a pour vocation d’impliquer pleinement les hommes dans la promotion des femmes devant les discriminations du genre.

Le Ministre Kouassi a félicité les membres du bureau pour ce « noble » engagement pour la cause des femmes en vue d’une « société plus égalitaire, encore plus juste où les différences ne comptent pas ». Il les a assurés de son soutien « sans faille » pour l’émancipation de la femme en général et de la femme dans le secteur minier en particulier.

« Nous sommes convaincus que la présente cérémonie, et bien d’autres manifestations à venir, nous aideront à formuler une stratégie cohérente, inclusive et efficace et à disposer des ressources nécessaires à la mise en œuvre de cette stratégie », a-t-il prédit, invitant chacun d’eux, s’approprier ce combat afin d’accroître, de façon notable, le rôle et la place des femmes dans le secteur minier de notre pays.

Au cours de son mandat de trois ans, M. Bernasconi promet d’établir un baromètre des femmes travaillant dans le secteur minier, être à l’écoute des femmes pour appuyer leurs actions, mener des actions de sensibilisation pour amener un grand nombre de travailleurs à adhérer à la vision du mouvement, améliorer l’employabilité des femmes dans le secteur minier et encourager l’autonomisation des femmes.

« En tant que président de l’association Heforshe Mines Côte d’Ivoire, je m’engage à œuvrer résolument pour la promotion et l’émancipation des femmes dans le secteur minier ivoirien », s’est-il résolu.

Le mouvement Heforshe a été lancé en Côte d’Ivoire, le 28 novembre 2017, par le président Alassane Ouattara.

(AIP)

fmo

Leave Your Comments