Coopération : l’arrivée de l’administration Biden à la Maison Blanche va « réinitialiser les relations » entre les Etats-unis et l’Afrique, estime le président de l’Amcham-CI

PIN

Le président de la Chambre de commerce américaine en Côte d’ivoire (AmchamCI), Yohannes Mekbebe présente le contexte actuel du Covid-19 comme un défi de répondre à un « besoin de nouvelles idées et d’approches innovantes ».

«La vision 2020-2021 sera un défi, une opportunité de faire quelque chose de nouveau et d’unique à un moment où le monde a besoin de nouvelles idées et d’approches innovantes », a-t-il déclaré le 10 décembre dernier, à l’ouverture d’une rencontre des membres de l’Amcham CI à Abidjan.

A la tête de cette organisation depuis juin 2020, M. Mekbebe s’est assigné pour mission principale d’accroître la présence et les activités de l’AmCham dans l’économie ivoirienne. « Cela a déjà commencé avec l’ouverture d’un nouveau bureau de l’AMCHAM et la mise en place du personnel permanent de l’AMCHAM que vous pouvez voir ici (personnel actuel et comité consultatif) », a-t-il précisé.

M. Mekbebe entend également « maximiser » les activités et les évènements tout en maintenant « une mise à jour du portail Web permettant aux membres et aux membres potentiels d’accéder aux mises à jour actuelles et pertinentes en ligne ».

Car, a-t-il poursuivi, en raison de la pandémie de Covid-19, qui entraîne une mobilité limitée, ce portail est plus que pertinent.

AmCham-CI est une organisation non gouvernementale à but non lucratif créée en janvier 2013 par un groupe de sociétés américaines basé en Côte d’Ivoire, sous les auspices de la Chambre de commerce américaine à Washington DC.

Sa mission est d’optimiser les capacités d’affaires de nos membres en offrant les meilleurs hébergements et innovations mais aussi en facilitant l’accès et les connexions.

L’organisation fournit à nos membres un aperçu de l’environnement opérationnel local, régional et mondial en vue de meilleures prises de décisions en étant bien informés.

Composée de six (06) membres lors de sa création en 2013, l’AMCHAM CI compte actuellement vingt-deux (22) membres actifs représentant 22 entreprises. Pendant des années, l’organisation a pu établir un écosystème durable pour les affaires et le réseautage.

Pour le président Mekbebe, il est primordial pour l’Amcham-CI et l’ambassade des États-Unis en Côte d’Ivoire de maintenir et de renforcer les relations entre les États-Unis d’Amérique et la Côte d’Ivoire. « En effet, les investissements des États-Unis d’Amérique en Afrique sont importants. Il sera bon que la Côte d’Ivoire en profite pour créer plus de valeur économique et d’emplois », soutient-il estimant que « l’arrivée de l’administration Biden à la Maison Blanche sera l’occasion d’une réinitialisation de la politique entre les Etats-unis et l’Afrique ».

« On le voit déjà avec la nomination d’Antony Blinken, diplomate francophone, au poste de secrétaire d’État. Le président nouvellement élu a également mis l’accent sur une collaboration accrue avec les partenaires africains qui se traduira par un renforcement de la croissance économique en établissant des relations commerciales solides. Ce sera l’occasion pour Amcham-CI d’être un acteur incontournable de ce nouveau challenge », espère-t-il.

Rk

Leave Your Comments