3ème Session du Comité de Gestion Locale du Parc national de Taï: Le Comité approuve le bilan d’activités 2020 et valide les résultats du Prix Vert

PIN

Le site de la Réserve naturelle de Dahliafleur à Abidjan, ancienne route de Bingerville a servi de cadre pour abriter la 3ème session du Comité de Gestion Locale du Parc national de Taï, c’était ce mercredi 16 décembre 2020.


Venus des trois régions administratives que couvre le Parc national de Taï, à savoir Nawa, San Pedro et Cavally, les membres de ce comité ont statué sur les sujets à eux soumis par l’Office ivoirien des parcs et Réserves.


Il s’est agi notamment du bilan des activités 2020, du nouveau plan d’opération 2021 et de la validation de résultats du Prix vert 2020, consacrant le meilleur village riverain du Parc national de Taï.

Au titre du bilan 2020, la présentation du Lieutenant-colonel Diarrassouba Abdoulaye, directeur de zone a révélé une mise en œuvre satisfaisante des activités, en dépit de la pandémie de la COVID-19. Dans le cadre de la surveillance du parc, plus de 90% du site a été couvert par les patrouilles d’agents. Par ailleurs, le parc auto a été renforcé avec l’acquisition de véhicules tout-terrain améliorant ainsi la mobilité et la réactivité des agents.


Relativement aux appuis apportés aux riverains du site, il faut noter la production et la distribution de 20.000 plants d’arbres forestiers pour l’agroforesterie et la restauration du couvert forestier. Ces appuis aux populations ont également concerné la création ou l’amélioration de fermes avicoles et de caprins, pour encourager les initiatives locales alternatives au braconnage.


Afin d’obtenir l’adhésion des riverains aux activités de gestion du parc 119 séances de sensibilisation journées d’animation dédiées aux espèces animales phares ont été menées, touchant plus de 6000 riverains.


Pour l’année 2021, les activités relatives aux 6 programmes de gestion ont été présentées aux membres du Comité. La prévision budgétaire, tout partenaire confondu est estimé à 1 700 000 000 de FCFA.

Outre ce point relatif à la planification 2021, le comité de gestion locale a validé les résultats du Prix Vert du meilleur village riverain du parc. En effet, sur 14 villages ayant concouru, 3 se sont distingués. Il s’agit du village de Gnagboya qui ravi la première place avec la somme de 3 millions de francs CFA, les villages de Doba et Zaïpobly sont 2ème ex-aequo et remportent chacun la somme de 1 250 000 FCFA.


Au total, des lots en nature d’une valeur de 5 500 000 Fcfa seront remis aux villages lauréats pour leur implication dans la gestion durable du Parc national de Taï.

DA et sercom

Leave Your Comments