Le nouveau président de l’ICCO place son mandat sous le sceau de l’amélioration des revenus des producteurs

PIN

Abidjan – Le nouveau président de Conseil international du cacao, organe décisionnel suprême de l’organisation internationale du cacao (ICCO), Aly Touré, dit placer son mandat d’un an à la tête de l’institution sous le sceau de l’amélioration des revenus des producteurs qui ne bénéficient que de 6% du revenu mondial de la vente de cacao, estimé à plus de 100 milliards de dollars US par an.

« Nous avons décidé de nous pencher véritablement cette année sur le revenu convenable qui revient aux producteurs », a indiqué M. Touré lors d’une conférence de presse au siège de l’ICCO à Cocody. Selon lui, l’amélioration des revenus des producteurs demeure un objectif prioritaire dans le plan d’action stratégique 2019-2024. A ce titre, en sa qualité de président du Conseil de cette organisation internationale, il entend mener diverses actions.

Il s’agit de la formation dans les jours à venir d’un groupe de travail sur les prix internationaux du cacao. Ce groupe va réunir les opérateurs du secteur les plus influents, les membres de toutes la chaîne de valeur du cacao, notamment les producteurs, les fabricants de chocolat.

Le nouveau président ambitionne de mener des négociations sur les points qui participent à la durabilité économique, environnementale et sociale de la production de cacao, avec les importateurs, les multinationales, les ONG qui sont dans la commission consultative de l’ICCO.

Pour le directeur exécutif de l’ICCO, Michel Arrion, le règlement de la question du revenu de la production peut entraîner la résolution des problèmes liés à la déforestation, au travail des enfants qui ont été les deux grands dossiers des mandatures passées.

L’ICCO est une organisation intergouvernementale fondée en 1973 sous les auspices des Nations unies et fonctionnant dans le cadre d’accords internationaux successifs du cacao. L’organisation regroupe 51 pays membres dont 22 pays exportateurs et 29 importateurs de cacao. Elle vise la promotion de la durabilité de la chaîne de valeur du cacao en particulier les conditions de vie des producteurs.

(AIP)

tad/ask

Leave Your Comments