Grâce à l’arrivée de nouveaux actionnaires, Corsair poursuit la modernisation de sa flotte et confirme sa présence sur la desserte d’Abidjan

PIN

Un accord a été signé entre Corsair, l’Etat et un consortium d’investisseurs français, présentant une solution de financement collectif permettant à Corsair de surmonter la crise et assurer la pérennité de son activité.

Le transport aérien subit de plein fouet la crise sanitaire de la Covid-19, d’une ampleur inédite. Comme toutes les compagnies aériennes, Corsair a conforté sa solidité financière afin d’être en mesure de traverser la crise et assurer sa pérennité. Ainsi, Corsair a signé un accord avec l’Etat et de nouveaux actionnaires. Cet accord qui prévoit une contribution financière globale de près de 300 M€, devrait permettre à Corsair de se restructurer et se développer en mettant en œuvre un projet stratégique ambitieux. La finalisation de l’opération devrait intervenir d’ici la fin de l’année.

A l’initiative de deux entrepreneurs, un consortium s’est rapidement constitué, réunissant notamment des entrepreneurs privés, qui se porte acquéreur de la totalité du capital de Corsair afin de l’accompagner dans un projet de restructuration et de développement de la compagnie.

Corsair peut désormais poursuivre la modernisation de sa flotte et monter en puissance sur la Côte d’Ivoire.

Le projet de renouvellement et de modernisation de la flotte déjà engagé est confirmé. Sur les 5 A330-900 NEO déjà commandés, 3 intégreront la flotte en avril, mai et juin 2021. Le 4ième NEO devrait être livré en décembre 2021. Corsair opérera donc une flotte de 9 avions dès décembre 2021. En juin 2022, le 5ième NEO remplacera le dernier A330-200 encore présent dans la flotte qui sera alors considérablement rajeunie avec un âge moyen de 5 ans.


Les performances en matière de protection de l’environnement seront très nettement améliorées, grâce à une nouvelle motorisation des NEO qui permet de diminuer les émissions carbonées et les nuisances sonores. Consciente de sa responsabilité sociale et environnementale, Corsair modernise ainsi rapidement sa flotte et contribue à la transition énergétique du transport aérien.

Corsair réaffirme sa volonté de s’inscrire sur le long terme en Côte d’Ivoire. Présente depuis 2013 sur Abidjan et forte du succès de sa ligne, Corsair continue de se déployer sur la capitale ivoirienne. Ainsi, dès le 15 décembre, la compagnie augmentera le nombre de fréquences sur la capitale ivoirienne et opérera 5 vols hebdomadaires, avec l’objectif à court terme de desservir Abidjan sur la base d’un vol quotidien, permettant ainsi de répondre à une demande croissante, notamment de la clientèle affaires.

Pascal de Izaguirre, Président Directeur Général, commente : « Je me réjouis de l’arrivée de nouveaux actionnaires qui s’engagent à nos côtés pour assurer la pérennité de Corsair. Nous avons devant nous un projet ambitieux, ainsi que les moyens financiers nécessaires pour le mener à bien. Nous souhaitons, à cette occasion, réaffirmer notre volonté de desservir la Côte d’Ivoire de manière pérenne et ainsi contribuer à offrir un produit de qualité à nos clients ivoiriens tout en restant extrêmement compétitifs sur les prix. ».

Compagnie aérienne française régulière long courrier, Corsair emploie 1100 collaborateurs. Elle transporte 1,2 million de passagers par an. Corsair International opère des vols réguliers vers les Caraïbes (Guadeloupe et Martinique), l’océan Indien (La Réunion, l’île Maurice), l’Afrique (Côte d’Ivoire) et le Canada (Montréal). Ouverture de Mayotte le 11 décembre 2020.

A.N avec sercom

Leave Your Comments