220 entreprises ivoiriennes formées par l’Agence Côte d’Ivoire PME dans le cadre du projet PAMERE COVID-19

PIN

Un atelier de restitution des résultats du projet d’appui au maintien de l’emploi et à la relance économique (PAMERE Covid19), s’est tenu, les mardi 29 et mercredi 30 décembre au sein de l’incubateur Public de Côte d’Ivoire, Dream Factory, non loin du nouveau Camp d’Akouédo (Cocody). Cette session de formation sur ce site n’était uniquement destinée à une cohorte de 100 TPE/PME à fort potentiel sur un total de 220 entreprises.

Initié par l’Agence Côte d’Ivoire PME avec l’appui de la GIZ (Coopération Allemande) cette session de formation s’inscrit dans le cadre du projet PAMERE qui se veut assister les PME, afin d’améliorer de leur compétitivité par une gestion plus adaptée au contexte actuel, notamment celui de soutenir les TPE/PME exerçant dans les secteurs d’activités économiques les plus touchés par la crise sanitaire de la COVID-19 à travers des renforcements de capacités techniques et managériales, pour le maintien et la sécurisation des emplois, à travers la mise en place des dispositifs pouvant renforcer la résilience et accompagner la digitalisation en réponse aux effets néfastes de la pandémie.

Selon le Directeur de l’accompagnement-conseils et du climat des affaires à l’Agence Côte d’Ivoire PME, Mamadou YODA, l’objectif général visé par l’atelier est de présenter les résultats du maintien et la sécurisation des emplois, à travers des renforcements de capacités techniques et managériales des TPE/PME.

« Le Projet PAMERE vient pour préparer la phase de relance des activités de l’entreprise POST-COVID. », dit-il. Puis d’ajouter que ce projet a pris en compte 220 entreprises séparées en deux cohortes, une de 120 entreprises et une autre de 100 entreprises.

« La session de formation du PAMERE a duré un peu plus de 6 mois et a formé les différents chefs d’entreprises, les responsables de département et services des PME sur différentes thématiques, notamment sur la gestion de la trésorerie, sur le développement de marché, sur la question de e-paiement. Cela à permis aux entreprises de préparer la phase de relance COVID-19. », a précisé M. YODA.

En outre, toujours selon le Directeur de l’accompagnement-conseils et du climat des affaires, un outil important a pu être mis en place à la suite de ce projet, s’agissant du « Campus PME ». « C’est un outil qui permet de e-learner les entreprises ivoiriennes qui vont accéder à cette plateforme afin de continuer de se former régulièrement sur différentes thématiques, notamment la gestion des entreprises. », explique Mamadou YODA.

Suscitant beaucoup d’engouement chez les entreprises, le projet PAMERE Covid-19 aura permis aux dires du Directeur de l’accompagnement-conseils et du climat des affaires de développer des aspects de plan de continuité des entreprises pour déceler leur coin de faiblesse afin de les renforcer dans le cadre de la relance des activités POST-COVID.

Leave Your Comments