Gaoussou Touré obtient l’appui de la BIDC pour la mécanisation de la riziculture

PIN

Abidjan, Le ministre de la Promotion de la riziculture, Gaoussou Touré, et le vice-président de la Banque d’investissement et de développement (BIDC) de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Mabouba Diagne ont signé vendredi 15 janvier 2021 à Lomé au Togo, une convention de coopération pour la mécanisation de la riziculture en Côte d’Ivoire.

Selon une note d’information transmise à l’AIP, cette signature a été faite en marge d’un atelier du 15 au 16 janvier 2021 à Lomé au Togo à l’invitation de la BIDC, dans le cadre de ses activités.

Cet accord-cadre porte sur le financement de l’irrigation et de l’aménagement des parcelles, la mécanisation totale des services d’exploitations des parcelles, le financement de l’achat de semences certifiées à haut rendement et surtout le financement des usines de transformation du riz paddy, des silos et des magasins de stockage.

Le vice-président de la BIDC a rassuré de la bonne volonté de son institution à accompagner la Côte d’Ivoire dans la mise en œuvre de la Stratégie nationale de développement de la riziculture (SNDR 2020-2030).

«Les discussions techniques qui se sont déroulées entre la délégation du ministère, les leaders de pôle et les dirigeants de la banque, motivent d’avantage la BIDC à accompagner la Côte d’Ivoire dans sa quête d’autosuffisance en riz», a promis M. Diagne.

Au nom du gouvernement ivoirien, le ministre Gaoussou Touré s’est réjoui du cadre de collaboration visant à faire de l’autosuffisance, une réalité dans la riziculture.

Bras financier de la CEDEAO, la BIDC contribue à l’essor économique de l’Afrique de l’Ouest à travers le financement des partenariats public-privé de la CEDEAO relevant entre autres des domaines de l’industrie, de l’environnement et des ressources naturelles.

La BIDC intervient principalement dans les domaines du développement rural et environnemental, dans le secteur social (formation professionnelle, éducation, santé, appui à la décentralisation, équipements municipaux) et l’industrie (agro-industrie, industrie minière, autres industries, transfert de technologie, innovations technologiques).

(AIP)

bsp/fmo

Leave Your Comments