Des agents des douanes et du ministère du commerce formés sur l’identification et le contrôle des substances appauvrissant la couche d’ozone

PIN

Bouaké, Trente agents des douanes et du ministère du commerce (contrôleurs) ont pris part mardi 26 et mercredi 27 janvier 2020 à un atelier de formation sur l’identification et le contrôle des substances qui appauvrissent la couche d’ozone (SAO).

Cet atelier, organisé par le bureau national Ozone du ministère de l’environnement et du développement durable dirigé par le Pr N’guessan N’cho Valentin, s’inscrivait dans le cadre de la politique d’élimination totale en Côte d’Ivoire de la consommation des SAO.

L’objectif de cette formation est de permettre aux agents des douanes et aux contrôleurs du ministère du commerce de se familiariser avec tous les aspects pertinents des nouvelles exigences réglementaires du protocole de Montréal et de la Côte d’Ivoire pour le contrôle des SAO, en particulier, le règlement de l’UEMOA de janvier 2006.

Il s’agissait également de leur permettre de pouvoir identifier les envois suspects de substances, y compris l’identification de toutes les SAO, des réfrigérants de remplacement des SAO, des produits contenant ces substances, les fluides sous pression contenus dans des bouteilles de gaz et des bidons, les frigorigènes importés tels que les hydroclorofluorocarbones (HCFC), les hydrofluorocarbures (HFC), les hydrocarbures ou les mélanges de ceux-ci.

Au sortir de cette session de formation, qui a alternée la théorie et la pratique, les participants, en l’occurrence, les agents en charge du contrôle aux différentes frontières ont désormais les outils nécessaires pour lutter efficacement contre les fraudes liées à l’importation des HCFC.

(AIP)

rkk

Leave Your Comments