Économie/ Annexe fiscale 2021: l’Ordre des experts-comptables de Côte d’Ivoire  veut jouer un rôle d’arbitre 

PIN

La première matinale du nouvel an de l’Ordre des experts-comptables de Côte d’Ivoire s’est tenue , ce jeudi 28 janvier 2021 à Abidjan. En plus de la traditionnelle  cérémonie de présentation des vœux , les experts comptables ont  profité de l’occasion pour échanger autour du thème : « Présentation de l’annexe à la loi de finances pour la gestion de l’État au titre de l’année 2021 ». 

« Un des premiers objectifs de cette matinale, c’est de favoriser les retrouvailles entre les experts comptables. C’est donc l’occasion pour nous, de faire une présentation des vœux les uns et aux autres pour une très bonne année » a précisé Drissa Koné, président de l’ordre.  Cette matinale est aussi une rencontre « d’information et de formation » pour les experts-comptables et pour cette année, c’est un sujet d’actualité, l’annexe fiscale 2021 qui a été analyser de fond en comble afin de proposer aux différents acteurs des solutions consensuelles. « Nous restons convaincus que si la qualité de l’information financière est au cœur de la production des états financiers, il subsistera moins de suspicion entre opérateurs économiques et l’administration fiscale, et de façon progressive nous pourrons aboutir à une véritable fiscalité de développement » a fait savoir Drissa Koné. Pour lui, l’annexe fiscale 2021 représente un réel défi pour notre économie dans un contexte de crise sanitaire mondiale. L’Etat a besoin de ressources pour continuer à développer tandis que  les entreprises  ont besoin de survivre dans ce contexte.  « Nous devons aller dans une logique d’arbitrage entre les différentes solutions qui sont proposées.Nous voulons formuler des recommandations à la fois à nos partenaires et à nos gouvernants. C’est la mission première de notre instance ordinale et nous ne pouvons y déroger » a-t-il déclaré. La commission juridique et fiscale de l’Oec-Ci a annoncé la livraison  des conclusions de leurs  réflexions menées sur l’annexe fiscale dès le début de la semaine prochaine. « Nous restons convaincus que si la qualité de l’information financière est au cœur de la production des états financiers, il subsistera moins de suspicion entre opérateurs économiques et l’administration fiscale, et de façon progressive nous pourrons aboutir à une véritable fiscalité de développement » a conclu le président de l’ordre des experts-comptables. 

Coulibaly Fanta, directrice de cabinet représentant le ministre Adama Coulibaly, parrain de la cérémonie a félicité l’ordre des experts-comptables pour  le  rôle  de « sentinelle et de créateur de confiance dans l’économie ivoirienne » qu’il joue. Tout en rappelant les axes majeurs et les principaux objectifs de l’annexe fiscale 2021, elle a réitéré la volonté du gouvernement de rester à l’écoute de tous les acteurs pour rendre efficace l’action publique.

DA

Leave Your Comments