Coopération Nord-Sud: La Côte d’Ivoire s’ouvre à des investisseurs Turcs

PIN

Dans le cadre de son programme dénommé Point de mire, la Chambre de Commerce de l’Industrie de Côte d’Ivoire a autorisé un atelier d’exposition des produits d’une firme turque ce mardi 02 février 2021 au siège de l’institution à Abidjan-Plateau.

Point de mire, qui est une activité phare en matière de promotion et de mise en relation entre opérateurs économiques, a été ce jour une vitrine de présentation des produits et services d’une entreprise d’origine Turque, Seleda, aux opérateurs économiques nationaux. Cagatay Yarar, responsable opérations Afrique de Seleda a expliqué que la firme qu’il coordonne entend présenter de l’engrais organique aux agriculteurs ivoiriens.

Selon lui, une étude préalable a été effectuée en 2018, afin de connaître le type d’engrais nécessaire à l’enrichissement des sols ivoiriens. C’est au bout de ces recherches que ces investisseurs turcs s’apprêtent à commercialiser leurs premiers produits en Côte d’Ivoire.

À en croire l’investisseur turc, ces engrais qui ont reçu plusieurs certifications en Europe, sont 100% d’origine naturelle. Ils sont produits à partir de déchets d’animaux et végétaux respectant toutes les conditions hygiéniques, dans une installation de haute technologie en Turquie.


« Ces produits proposés par Seleda améliorent les propriétés physico-chimiques du sol, et par conséquent leur fertilité, en stimulant l’assimilation des nutriments. Ils conservent l’humus dans le sol, augmentent l’absorption d’éléments nutritifs et stimulent les enzymes végétales » a-t-il expliqué.

C’est pourquoi Bakary Maguiraga, vice-président de la CCI-CI a invité les opérateurs économiques locaux qui ont pris part à cette session d’échanges, à être attentifs afin de mieux cerner les différentes opportunités qu’offre l’implantation de cette nouvelle entreprise sur place.

Cyprien K.

Leave Your Comments