Les opérateurs économiques d’Eurocham s’imprègnent de l’annexe fiscale 2021

PIN

Abidjan – Le Directeur général des impôts de Côte d’ivoire, Ouattara Sié Abou a eu des échanges francs avec les opérateurs économiques membres de la Chambre de commerce européenne en Côte d’Ivoire (Eurocham) jeudi 04 févier 2021 à Abidjan, après l’entrée en vigueur de la loi fiscale le 8 janvier 2021.

Dans ses explications, M. Ouattara a précisé que l’annexe fiscale 2021 vient améliorer significativement le taux de pression fiscale, tout en veillant à sa meilleure répartition et à la contribution de la transformation structurelle de l’économie.

«Nos interlocuteurs ont bien compris. De gros efforts ont été faits par le gouvernement dans le cadre de cette annexe fiscale 2021. Des efforts en terme d’exonération, de rationalisation du dispositif fiscal, de simplification et de modernisation en ce qui concerne l’imposition de l’entreprenant, aux Petites et moyennes entreprises (PME) et le système d’imposition simplifié », a-t-il relevé.

Selon lui, cette annexe fiscale annonce des lendemains meilleurs car elle va dans le sens de la modernisation des services et des méthodes de la Direction générale des impôts (DGI).

«Très bientôt, nous souhaitons que la fiscalité ne soit plus une matière opaque car j’ai l’habitude de dire qu’un impôt bien compris est plus facile à payer et c’est dans ce sens que nous travaillons », a souligné le patron des impôts.

Au nom des opérateurs économiques, le vice-président d’Eurocham, Jean-Luc Ruelle, également Président directeur général (PDG) de KPMG Afrique Francophone subsaharienne, a souhaité la poursuite des discussions avec l’administration fiscale en vue d’aider le secteur privé à demeurer le moteur de la croissance.

«Mobiliser des ressources, c’est nécessaire pour autant il ne faut pas que cette mobilisation soit concentrée sur les opérateurs du secteur formel et du régime normal. Nous avons confiance car beaucoup de mesures, d’initiatives entre le secteur privé et la DGI sont entreprises pour élargir la base fiscale. C’est la condition pour arriver une mobilisation sérieuse et plus significative des recettes de l’Etat », s’est-il exprimé.

Le projet d’annexe fiscale 2021 comporte 33 articles dont un très important sur la réforme de la fiscalité applicable aux Petites et moyennes entreprises (PME). Ce projet d’annexe fiscale s’inscrit dans la perspective d’une relance significative de la croissance et a été élaboré autour de deux axes stratégiques que sont le renforcement de la mobilisation des ressources fiscales et le soutien à l’économie nationale.

Eurocham Côte d’Ivoire comprend 165 entreprises, 26% du PIB ivoirien, 52% de grandes entreprises, 80 000 emplois directs et 11 pays européens.

bsp/fmo

Leave Your Comments