Session extraordinaire de la conférence des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO: le communiqué final

PIN

1. La Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est réunie, en Session Extraordinaire, le 2 février 2021 par visioconférence, sous la présidence de S.E.M. Nana Addo Dankwa AKUFO-ADDO, Président de la République du Ghana, Président en exercice de la Conférence, afin de préparer la 34ième Session ordinaire de l’Assemblée de l’Union Africaine relative au point sur l’élection de la nouvelle équipe dirigeante de la Commission de l’Union Africaine.

2. Etaient présents à cette session, les Chefs d’Etat et de Gouvernement ci-après, ou leurs représentants dûment mandatés :


S.E.M. Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso


S.E.M. Jorge Carlos de ALMEIDA FONSECA, Président de la République du Cabo Verde

S. E. M. Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire


S.E.M. Nana Addo Dankwa AKUFO-ADDO, Président de la République du Ghana


S.E. Prof. Alpha CONDE, Président de la République de Guinée


S. E. M. Umaro Sissoco EMBALO, Président de la République de Guinée Bissau


S.E.M. Georges Manneh WEAH, Président de la République du Libéria


S.E.M. Macky SALL, Président de la République du Sénégal


S.E.M. Julius Maada BIO, Président de la République de Sierra Leone


S.E.M. Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République Togolaise.


S.E.M. Yemi OSINBAJO, Vice-Président de la République Fédérale du Nigéria


S.E.M. Brigi RAFINI, Premier Ministre de la République du Niger


S.E.M. Moctar OUANE, Premier Ministre de la Transition de la République du Mali


S.E.M. Aurélien AGBENONCI, Ministre des Affaires Etrangères de la République du Bénin.


3. Etait également présent, S.E.M. Jean Claude Kassi Brou, Président de la Commission de la CEDEAO.


4. Les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont pris note du Mémorandum sur la sélection du Président en Exercice de l’Union Africaine pour la période 2022 – 2023 et sur la proposition de mécanisme de désignation des pays pour les prochaines années. Ils ont également pris note du Rapport du Conseil des Ministres de la CEDEAO sur l’harmonisation des candidatures des Etats membres dans les organisations internationales. Les Chefs d’Etat ont, enfin, pris note du Mémorandum sur la mise en oeuvre de la réforme institutionnelle de la CEDEAO.


5. Ils ont salué la qualité des memoranda et rapports soumis ainsi que la pertinence des recommandations qui y sont contenues.


6. A l’issue de ses délibérations, la Conférence a entériné les principales recommandations contenues dans les différents rapports et pris les décisions suivantes:


Concernant la désignation de l’Etat membre de la CEDEAO devant assurer la Présidence de l’Union Africaine


7. La Conférence a désigné la République du Sénégal comme pays candidat de la CEDEAO pour assurer la Présidence en exercice de l’Union Africaine pour la période 2022 – 2023. Elle instruit le Président de la Commission de la CEDEAO à prendre les mesures nécessaires pour la communication immédiate de cette candidature à la Commission de l’Union Africaine.


8. La Conférence instruit également le Président de la Commission à proposer pour adoption par la prochaine Session Ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement, un mécanisme clair de rotation des candidatures en vue de permettre à chacun des Etats membres de légitimement avoir l’opportunité de présider la Conférence de l’Union Africaine.

Concernant l’endossement des candidatures des Etats membres à des postes internationaux


9. La Conférence s’est accordée sur l’ordre des priorités des portefeuilles de Commissaires pour lesquels les ressortissants de la CEDEAO sont encore en lice pour l’élection par la Conférence de l’Union Africaine et a opéré les arbitrages nécessaires entre les Etats membres présentant des candidats pour le même poste. La Conférence décide de soutenir en priorité la candidature du Nigéria pour le poste de Commissaire Affaires Politiques, Paix et Sécurité. La Conférence a décidé que le second poste de Commissaire qui sera attribué à la Région de l’Afrique de l’Ouest sera pourvu par le Burkina Faso, en tenant compte de la parité du genre.


Concernant la mise en oeuvre de la réforme institutionnelle de la CEDEAO


10. La Conférence rappelle son attachement aux objectifs d’amélioration des performances et de l’efficacité opérationnelle qui sous-tendent le processus de réforme institutionnelle, de manière à favoriser la réalisation des programmes d’intégration en vue du développement économique et social de la région.


11. La Conférence se félicite de l’état de mise en oeuvre de la réforme institutionnelle de la CEDEAO, notamment en ce qui concerne l’amélioration de la gestion financière et du contrôle interne des Institutions. La Conférence note que le mandat des fonctionnaires statutaires actuels s’achève en février 2022 et qu’il y a nécessité de travailler sur la structure optimale de la nouvelle Commission et des autres Institutions, sur les modalités d’affectation des postes des statutaires, et sur la maîtrise des coûts de fonctionnement de la CEDEAO.


12. Sur cette base, la Conférence demande à S.E.M. Nana Addo Dankwa AKUFO-ADDO, Président de la République du Ghana, de conduire la réflexion sur cette question, avec l’appui du Comité Ministériel Adhoc sur la Réforme Institutionnelle. Un Rapport sur ce point sera soumis à la Session ordinaire de la Conférence en juin 2021. A cet effet, un consensus général s’est dégagé des Chefs d’État et de Gouvernement selon lequel S.E. Nana Addo Dankwa Akufo-Addo devra continuer pour un deuxième mandat à la tête de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, pour superviser la mise en oeuvre de la Réforme.


13. Les Chefs d’État et de Gouvernement expriment leur profonde gratitude à S.E.M. Nana Addo Dankwa AKUFO-ADDO, Président de la République du Ghana, Président en exercice de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la CEDEAO, pour son leadership dans la direction des affaires de la Communauté.

Fait le 02 février 2021 par Visioconférence

LA CONFERENCE

Leave Your Comments