Professionnalisation des acteurs de la chaine de valeur : Le conseil du coton et de l’anacarde dresse le bilan avec les coopératives

PIN

Yamoussoukro – Le conseil du coton et de l’anacarde (CCA) organise, depuis mardi 16 février 2021, à Yamoussoukro, un atelier bilan d’échanges d’expériences avec les coopératives de la filière anacarde en vue de renforcer leurs capacités et de les rendre plus professionnelles.

Les sociétés coopératives participantes sont mises en situation d’apprentissage les unes auprès des autres afin de partager les expériences notamment les bonnes pratiques et les succes stories.

La rencontre qui va durer quatre jours enregistre également la participation d’autres organisations notamment les structures d’accompagnement en l’occurrence la Chambre d’Agriculture, la direction des organisations professionnelles agricoles (DOPA) et l’Ecole supérieure d’agronomie (ESA), partenaire du CCA sur les aspects de renforcement organisationnel des sociétés coopératives.

Cet exercice d’échanges avec les sociétés coopératives est un rendez-vous annuel initié par le CCA en vue d’identifier les leviers nécessaires à la croissance et au développement des organisations professionnels de la filière.

L’un des buts de cette rencontre est de mesurer les effets des différents appuis du CCA aux coopératives et également de mieux cibler les interventions futures, indique-t-on.

Avec une production record de plus de 800 000 tonnes de noix brutes de cajou, au cours de la campagne 2020, la Côte d’Ivoire ambitionne dans les cinq prochaines années, de relever à 50%, le taux de transformation actuel de noix brutes de cajou qui est de 10%.

Ce cap sur la transformation est un défi majeur pour lequel, le Conseil du Coton et de l’Anacarde croit en la capacité des sociétés coopératives à apporter une contribution.

(AIP)

gso/ask

Leave Your Comments