Un outil de bonne gouvernance et de transparence remis au ministère de l’Equipement et l’Entretien routier

PIN

Abidjan – Outil de bonne gouvernance et de transparence des ressources publiques en Côte d’Ivoire, la plateforme « Ageroutemarché.ci » a été remis au ministère de l’Equipement et de l’Entretien routier, lors d’une cérémonie, mardi 16 février 2021, au 20e étage de l’immeuble Sciam au Plateau.

« Ageroutemarché.ci » est une plateforme financée par le Projet d’amélioration de la gouvernance pour la délivrance des services de base aux citoyens (PAGDS). Placé sous la tutelle du ministère de l’Economie et des Finances, le PAGDS vise à soutenir l’Etat de Côte d’Ivoire dans les réformes pour une gestion publique respectant les normes de bonne gouvernance. Il est basé sur le nouvel instrument de financement des projets de la banque mondiale dénommée « Program for Result (P4R) ».

Lors de la cérémonie, le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly, s’est réjoui de la création de cet outil web qui permettra à l’Etat de gérer de façon rationnelle le budget affecté aux infrastructures routières, de faire des économies d’échelle à travers le renforcement de la qualité des travaux réalisés et à la population de mieux juger les actions du gouvernement en matière de gestion des travaux routiers.

M. Coulibaly a félicité son collègue, le ministre de l’Equipement et de l’Entretien Routier (MEER), Amédé Koffi Kouakou, bénéficiaire de cette plateforme, pour la volonté politique affichée et son implication qui ont facilité la mise en œuvre du projet et favorisé l’atteinte de ce résultat. Non sans oublier le directeur général de Ageroute, Pierre Dimba, pour son implication et la contribution efficace de ses collaborateurs qui ont permis d’obtenir cet outil qui modernise la gestion des marchés routiers.

Réceptionnant la plateforme « Ageroutemarché.ci », le ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier, Amédé Koffi Kouakou, a traduit toute la gratitude à la directrice des opérations de la Banque mondiale pour l’appui constant que cette institution ne cesse d’apporter à la Côte d’Ivoire en général et à son département ministériel.

M. Kouakou a indiqué qu’à ce jour, la plateforme compte 286 Dossiers d’appel d’offre (DAO) mis en ligne, 600 entreprises recensées et 24 693 soumissions de DAO enregistrés. Ce qui montre l’ampleur du travail qui a été abattu par les équipes. Le MEER prévoit pour cette année, la digitalisation de la production des dossiers d’appel d’offre et des marchés ainsi que la mise à disposition dans la plateforme de la base de données des prix unitaires.

Pour la directrice des opérations de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire, Coralie Gevers, cette plateforme électronique « va faciliter l’efficacité et la transparence des contrats routiers », réaffirmant le soutien de la Banque mondiale à la Côte d’Ivoire.

Le portefeuille de projets actifs au ministère de l’Equipement et de l’Entretien routier s’élève à un peu plus de 2000 milliards de francs CFA pour environ 15 millions de bénéficiaires directs, a-t-on appris.

(AIP)

bsb/fmo

Leave Your Comments