Utilisation des ressources publiques : La DGBF évalue l’exercice budgétaire en mode budget-programmes

PIN

Bilan du premier exercice budgétaire en mode budget-programmes et perspectives ». C’est autour de ce thème que la Direction générale du Budget et des finances (DGBF) est en séminaire du 18 au 19 à Yamoussoukro. A l’ouverture dudit séminaire, le directeur général du Budget et des finances, Traoré Seydou, a rappelé que, dans le cadre de la mise en œuvre du budget en mode budget-programmes, tous les responsables budgétaires doivent rendre compte de leur gestion. « Les réformes initiées dans le cadre du budget-programmes instaurent la redevabilité comme un principe général de la gestion budgétaire. Ainsi, tous les acteurs ayant une responsabilité budgétaire sont astreints à rendre compte de l’utilisation des ressources publiques mises à leur disposition » a rappelé Traoré Seydou. Qui a également indiqué que la DGBF a, entre autres, élaboré des lettres d’engagement opérationnel et des canevas d’élaboration des rapports annuels de performance pour une mise en œuvre réussie de l’évaluation de la performance. « Ces différents outils ont été transmis à tous les acteurs budgétaires en vue de la production et de la transmission des rapports annuels de performance des ministères techniques au ministre du Budget et du portefeuille de l’Etat au plus tard le 31 mai 2021. Ces rapports annuels de performance accompagnés du rapport général du ministre du Budget et du portefeuille de l’Etat seront transmis avec le projet de loi de règlement 2021 à la Cour des comptes et au parlement au plus tard le 30 juin 2021. » Traoré Seydou a par ailleurs relevé que malgré l’impact de la COVID-19, la DGBF a pu relever le défi de la mise en œuvre de la première année d’exercice budgétaire sous la forme du budget-programmes. Au nom du ministre du Budget et du portefeuille de l’Etat, le directeur de Cabinet adjoint dudit ministère, Kého Yaya, a indiqué que des efforts notables ont été déployés pour la mise en place d’un système de gestion budgétaire, permettant à chaque entité d’apporter efficacement sa contribution à l’atteinte des objectifs du gouvernement qui, malheureusement, ont été contrariés par la COVID-19. A en croire les organisateurs, un bilan exhaustif du premier exercice budgétaire en mode budget-programmes sera fait, les perspectives pour l’année 2021 seront clairement définies et de fortes recommandations seront formulées au terme des deux jours de travaux.

FRANÇOIS BECANTHY


Envoyé spécial

Leave Your Comments