Amelioration de l’environnement du travail : l’annexe fiscale 2021 expliquée aux gestionnaires des ressources humaines

PIN

Au cours d’un petit-déjeuner organisé par l’Association des Professionnels des ressources humaines de Côte d’Ivoire (APRHCI) le 24 février à Abidjan, toutes les dispositions de l’annexe fiscale 2021 ont été passées en revues en vue de sa bonne appropriation.

Intervenant sur le thème  » le gestionnaire des ressources humaines face aux nouvelles dispositions de l’annexe fiscale 2021″, Marc Brou Koffi, juriste fiscaliste à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, a invité les gestionnaires des ressources humaines à faire profiter leurs entreprises des avantages de ces dispositions fiscales.

« L’intérêt de la fiscalité pour le gestionnaire des ressources humaines concerne tous les domaines de ses compétences, que ce soit au niveau de sa gestion administrative du personnel comme au niveau de la gestion stratégique de l’entreprise » a-t-il indiqué.

Selon Marc Brou, au delà de la gestion des carrières, de la législation sociale, du recrutement, de la formation et de la rémunération, le gestionnaire des ressources humaines doit avoir une bonne maîtrise de la fiscalité afin de mieux répondre aux attentes de ses collaborateurs et de sa hiérarchie.

Il a fait savoir que contrairement aux années antérieures, l’annexe fiscale 2021 n’a pas de dispositions spécifiques qui touche directement la gestion des ressources humaines. Toutefois, le GRH doit tenir compte des dispositions encore en vigueur pour mieux optimiser son travail.

Selon Vincent Gnepka, premier vice-président de l’APRHCI, cette activité s’inscrit dans le cadre du plan de formation 2021 de leur organisation. Pour lui, étant le conseiller du Directeur général, le gestionnaire des ressources humaines doit impérativement connaître les dispositions de l’annexe fiscale en vue de mieux contribuer à l’amélioration de l’environnement du travail.

Cyprien K.

Leave Your Comments