Bondoukou : le conseil Coton-Anacarde lance les travaux d’aménagement de la zone agro-industrielle de transformation de l’anacarde

PIN

Le conseil du coton et de l’anacarde (CCA) a procédé ce jeudi 25 février 2021 à la pose de la première pierre des travaux d’aménagement de la zone agro-industrielle dédiée à la transformation de l’anacarde à Bondoukou en présence du ministre de l’agriculture, Kobenan Kouassi Adjoumani. Cette cérémonie s’inscrit dans le cadre de l’appui du conseil coton et de l’anacarde à l’investissement privé dans les infrastructures de transformation.

Le Directeur général du CCA, Dr Adama Coulibaly, a exprimé toute sa joie de voir la réalisation de ce projet. Se tournant vers le ministre Adjoumani, il a traduit également toute sa reconnaissance pour ses efforts consentis en vue de la réalisation de ce projet.

Par ailleurs, il a annoncé que dans le cadre du projet de promotion de la compétitivité de la chaine de valeur de l’anacarde, le CCA prévoit l’aménagement de quatre zones agro-industrielles dédiées à la transformation de l’anacarde dans les villes de Korhogo, Bouaké, Séguéla, et Bondoukou. « Les travaux se feront sur une durée de 12 mois » a-t-il indiqué.

Pour le ministre Kobenan Adjoumani, cette activité constitue une étape très importante qui traduit l’ambition du gouvernement de transformer de façon structurelle l’économie par l’industrialisation des principaux produits agricoles dont l’anacarde.

« C’est un grand honneur que vous me faites en venant bâtir dans cette région. Nous sommes aujourd’hui un pays de référence dans l’industrie mondiale de cajou. Notre ambition aujourd’hui est de maintenir cette position et devenir le leader mondial dans la transformation de la noix d’anacarde » a signifié le Ministre.

Aux parents de Bondoukou, il a assuré « qu’à partir de ces usines plus rien ne va être jeté, car tout cela sera transformé. » Avant d’ajouter: « ce sont plus de 4000 emplois directs qui sont créés dont 60% des femmes grâce à ce projet. »

« J’en appelle à la contribution de toute la population si nous nous y engageons tous, je peux dire qu’un jour nouveau s’ouvre sur la région de Gontougo »

Manzan Koffi Noël parlant au nom de toute la population a traduit toute la gratitude envers le ministre Kobenan et le directeur général Adama Coulibaly pour ce qu’ils font pour le développement de cette région. « Merci d’être ici ce jour. Nous sommes très heureux de voir cette pose de la première pierre ».

D’un coût de 9,07 milliards, la zone agro-industrielle de Bondoukou sera aménagée sur un espace de 26 hectares.

A. N.

Leave Your Comments