Filière anacarde : le sous-préfet d’Abigui recommande la qualité aux producteurs

PIN

Dimbokro, Le sous-préfet d’Abigui, Bamba Chao, a recommandé, mercredi 3 mars 2021, aux producteurs locaux de noix de cajou d’adopter les bonnes pratiques notamment dans la récolte en vue de produire des noix de bonne qualité.

La bonne qualité va augmenter la compétitivité de la production de noix de cajou de la sous-préfecture sur le marché. Les noix de cajou bien séchées, triées et bien ensachées et stockées, respectant les normes internationales de qualité, font gagner plus d’argent pour une réduction durable de la pauvreté, a expliqué Mme Bamba lors d’une opération de vente groupée de noix de cajou initiée par la délégation régionale du conseil du coton et de l’anacarde.

Elle a exhorté à la mise en pratique des techniques de récolte et post-récolte recommandées par les agents de l’agriculture, et souligné que le succès de la noix de cajou sur le marché international dépend de la production d’une grande quantité de noix de qualité supérieure.

Le sous-préfet souhaite qu’Abigui devienne une « destination prisée » en matière de qualité de noix de cajou, se proposant d’aider à une sensibilisation accrue des producteurs sur la qualité des noix de cajou.

L’opération de vente groupée de noix de cajou au prix bord champ de 315 FCFA/Kg a été initiée par la délégation régionale du Conseil du coton et de l’anacarde du N’zi-Bélier-Moronou et Iffou.

(AIP)

ik/ask

Leave Your Comments