Des dispositions pour encadrer la campagne intermédiaire de commercialisation 2020/2021 du cacao

PIN

Abidjan – Le Conseil du café-cacao a pris des dispositions en vue d’encadrer la campagne intermédiaire de commercialisation du cacao ouverte le 1er avril 2021.

Il s’agit notamment de rappeler que le prix garanti aux producteurs, sur toute l’étendue du territoire pour la campagne intermédiaire 2020/2021 est fixé à 750 FCFA/kg bord champ pour le cacao bien fermenté, séché et trié.

Le Conseil rappelle aussi qu’aucune réfaction n’est autorisée sur le prix d’achat garanti de 750 F CFA/kg quel que soit le niveau de grainage observé.

Il précise que le différentiel ramassage est fixé au barème à 80 FCFA/kg et que le seul prix admis à l’entrée des usines de conditionnement (hors transport) est celui fixé au barème qui est de 830 FCFA/kg.

« Le coût du transport du centre de collecte au port est calculé à partir de la table officielle de TKM (Tonne Kilométrique) diffusée par le Conseil du Café-Cacao », insiste le régulateur qui annonce le renforcement du dispositif opérationnel de contrôle pour le respect du prix garanti au producteur.

La campagne intermédiaire de commercialisation du cacao qui s’achève le 30 septembre 2021, a pour particularité un grainage élevé des fèves aux 100 grammes.

Le Conseil invite donc les producteurs à fournir du cacao de bonne qualité afin de « redorer le label de l’origine ivoire ». Il invite aussi les exportateurs et les acheteurs à observer le « strict respect du prix minimum garanti ».

kkf/cmas

Leave Your Comments