La zone ANADER de Sinfra mène des actions pour assurer la sécurité alimentaire

PIN

Sinfra – La zone Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) de Sinfra mène de nombreuses actions pour assurer la sécurité alimentaire dans le département.

Ce sont des actions d’aide à la production et à la commercialisation des produits vivriers et maraîchers dont le bilan a été présenté le jeudi 8 avril 2021. Ces actions s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’urgence pour le secteur agricole dans lutte contre la COVID-19 (PURGA COVID-19) initié par le gouvernement ivoirien en août 2020 avec pour objectif majeur d’assurer la sécurité alimentaire aux populations.

Selon les agents techniques de la zone ANADER et points focaux du projet, Koh Gnaoré et Yao Richard, le gouvernement avait mis à la disposition de l’ANADER des semences, des intrants, du petit matériel et du matériel roulant pour permettre aux producteurs de vivriers (maïs, manioc et banane plantain) et de maraîchers (aubergines, piment, tomates, gombos, …) de produire suffisamment pour approvisionner les marchés.

Ainsi, l’ANADER a formé des producteurs regroupés en organisations professionnelles agricoles (OPA) et des producteurs individuels bénéficiaires du projet. Au total, au niveau des cultures maraîchères, les 2056 producteurs ont produit 462,68 tonnes sur une superficie totale de 61,5 hectares.

Les 237 producteurs de maïs ont produit 36,26 tonnes. Le manioc et la banane plantain seront récoltés à partir du mois de septembre 2021. En plus de l’assistance technique à la production, l’ANADER a aussi aidé à la commercialisation de ces produits ont précisé les techniciens.

Les producteurs bénéficiaires ont exprimé leur satisfaction parce qu’ils ont gagné en économie et en technicité et ont souhaité que les projets à venir tiennent compte notamment du calendrier cultural pour leur permettre de réaliser de meilleurs résultats.

(AIP)

gnj/apk/fmo

Leave Your Comments