La production de la noix de cajou en baisse à Minignan

PIN

Minignan – L’anacarde, l’une des principales cultures de rente de la Côte d’Ivoire, connaît une baisse considérable de sa production dans le département de Minignan, dans la région du Folon au nord-ouest du pays.

En 2020, ce département a produit plus de 5000 tonnes de noix de cajou, ce qui a permis de hisser le Folon parmi les plus grandes régions productrices du pays. Pour cette campagne 2020-2021, Diabaté Losseni, producteur et acheteur, en lieu et place d’une tonne, n’a pu avoir que 600 kg de récolte cette année pour la même période l’an dernier.

La raison principale évoquée, selon lui, est la faible pluviométrie de l’année passée. Quant à Mamadou Kouyaté, membre du bureau local du conseil coton-anacarde, en plus de la pluviométrie, il faut ajouter les maladies qui agressent le verger.

Toute fois, pour la présente cette campagne, contrairement à l’année dernière, le prix fixé à 325 francs CFA par le gouvernement est respecté par les acheteurs et connaît une hausse à cause de l’offre qui est en deçà de la demande.

M. Kouyaté a aussi signifié que le bureau local rencontre des difficultés pour l’écoulement de la production à cause la surenchère que font les camionneurs. En effet, pour un changement de 40 tonnes, le transport de Minignan au port d’Abidjan coûterait jusqu’à plus d’un million de francs CFA. Les camionneurs, quant à eux, pointent du doigt l’état de la route.

tad/fmo

Leave Your Comments