Le ministre Esmel Essis présente le dispositif de promotion de l’entrepreneuriat de la Côte d’Ivoire

PIN

Abidjan – Le ministre de la Promotion de l’Investissement et du Développement du Secteur privé, Emmanuel Esmel Essis, a présenté lors d’une interview accordée au Centre d’information et de communication gouvernementale (CICG) le dispositif mis en place par le gouvernement ivoirien pour promouvoir entrepreneuriat en Côte d’Ivoire.

Selon le ministre, les différentes actions du gouvernement en la matière sont menées par plusieurs structures.

Il s’agit dans un premier temps du Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI), dont la mission principale est de coordonner et de fédérer l’ensemble des initiatives en matière de promotion des investissements. Ensuite, de l’Institut ivoirien de l’entreprise (INIE), chargé, entre autres, de concevoir et mettre en œuvre des programmes visant à promouvoir l’esprit d’entreprise et de gérer les programmes spécifiques destinés aux jeunes entrepreneurs. Enfin, la création du ministère de la Promotion de l’Investissement et du Développement du Secteur Privé s’inscrit aussi dans cette dynamique.

Concernant les PME, a signifié Esmel Essis, le CEPICI a mis en place un dispositif d’accompagnement de Start-Ups, qui sont de nouvelles entreprises innovantes promues par de jeunes entrepreneurs. Ce dispositif a permis d’enregistrer en 2017 un chiffre d’affaires de plus d’un milliard de FCFA et la création de 250 emplois effectifs auprès des dix lauréats du du Forum Investir en Côte d’Ivoire lancé en 2014.

En outre, pour l’entrepreneuriat des jeunes et les femmes l’INIE a développé un programme pour les Très petites entreprises (TPE). Ce programme vise à promouvoir l’entrepreneuriat auprès des jeunes et des femmes défavorisées, dans le but de leur procurer un revenu régulier. La phase pilote du programme TPE a été réalisée entre 2017 et 2018 en direction de 56 promoteurs, dont 43 femmes.

Enfin , parlant de la fiscalité, le gouvernement a adopté en août 2018 un nouveau code des investissements très incitatif et d’une préférence sectorielle et régionale. Il est ainsi prévu un régime de déclaration spécifique aux petites entreprises.

La phase pilote du programme TPE a généré 97 emplois et permis de mettre en œuvre un mécanisme de revolving, favorisant la pérennité du programme. Le soutien à l’entrepreneuriat féminin est mis en œuvre, à travers l’expérimentation de 25 filières d’activités économiques, a rappelé Esmel Essis.

tad/ask

Leave Your Comments