Les défis de la DGI pour améliorer ses recettes fiscales

PIN

Le Directeur de Cabinet du ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Adama Sall a indiqué vendredi 23 avril 2021 les défis que doit relever la Direction générale des impôts (DGI) pour améliorer ses recettes fiscales en 2021.

La DGI dispose de divers « leviers », afin de relever les défis de développement de la Côte d’Ivoire en terme d’infrastructures sanitaires, scolaires et routières, selon le directeur de Cabinet.

Sur le plan des mesures fiscales, il s’agit de rechercher des niches non encore fiscalisées ou qui le sont insuffisamment, de poursuivre le plan de rationalisation des exonérations fiscales.

Outre ces actions, M. Sall préconise une étude sur les taux et tarifs d’imposition, afin de définir des seuils non dissuasifs qui rendraient la fraude plus coûteuse pour le contrevenant.

De même, il exhorté la DGI à finaliser avant la fin de l’année 2021 les chantiers de la digitalisation, avec l’utilisation efficiente des applications et modules déjà fonctionnelles.

Enfin, au titre du renforcement de l’efficacité du contrôle fiscal le représentant du ministre en charge du budget a indiqué qu’il importe d’envisager le contrôle axé sur les techniques d’analyse risque, l’emploi des techniques de scoring, des entreprises pour mieux orienter le contrôle.

La Direction générale des impôts a réalisé un montant total de 639,9 milliards FCFA de recette fiscale au premier trimestre 2021, soit un écart positif de 51 milliards FCFA .

(AIP)

tad/ask

Leave Your Comments