La 3e mine souterraine de Loulo-Gounkoto en voie de démarrer la production (Barrick)

PIN

Abidjan – La troisième mine souterraine du géant complexe aurifère Loulo-Gounkoto (Mali) de Barrick Gold Corporation a atteint son premier niveau d’extraction et devrait commencer à livrer des tonnes de minerai à l’usine au cours du trimestre en cours, a déclaré le président et directeur exécutif Mark Bristow lors d’un point de presse tenu le 27 avril 2021 à Bamako.

Dans le même temps, une étude de préfaisabilité a été lancée pour deux autres mines sur le permis de Loulo, à savoir une exploitation souterraine à Loulo 3 et une grande mine à ciel ouvert à Yalea Sud, rapporte un communiqué de presse de la compagnie.

Selon le PDG de Bzrrick, Mark Bristow, ces projets ajouteraient des sources d’exploitation minières et amélioreraient la flexibilité de l’alimentation de l’usine, fournissant un soutien supplémentaire au solide plan décennal du complexe. Pendant ce temps, les programmes d’exploration conçus pour remplacer les réserves épuisées continuent de donner de bons résultats.

Le complexe a produit 193,014 onces d’or au premier trimestre et est en bonne voie pour atteindre son objectif annuel de 640,000 à 700,000 onces. Compte tenu de sa solide performance et du prix de l’or relativement élevé, le conseil d’administration de la coentreprise a payé un dividende combiné pour le complexe Loulo-Gounkoto de $80 millions au cours du trimestre.

« Loulo-Gounkoto reste un pilier de l’économie malienne ainsi qu’un moteur du développement économique local. Au cours des 24 dernières années, Barrick et son ancienne société Randgold Resources ont contribué à l’économie à hauteur de $7.7 milliards, dont $3 milliards à l’État sous forme de dividendes, d’impôts et de redevances. Notre partenariat de longue date avec le pays et ses habitants témoigne à quel point une relation de ce type peut être mutuellement bénéfique », a déclaré Bristow.

cmas

Leave Your Comments