Région de la Nawa : mise en place d’un projet de valorisation de la cabosse de cacao

PIN

Le Conseil Régional de la Nawa œuvre pour l’augmentation des revenus des cultivateurs de cacao à travers un projet de valorisation de la cabosse de cacao, soutenu par l’Agence Régionale de Développement de la Nawa.

A Soubré, dans la boucle du cacao, où la vente de l’or brun n’est pas toujours chose facile. Des centaines de producteurs se sont rabattus vers une nouvelle activité, celle de la vente de coques de cabosses de cacao, qui se fait principalement à l’usine, située à l’entrée de la ville.

Cette activité nouvelle autour du cacao favorise l’augmentation des revenus des paysans et donne un nouveau cap à la filière cacao.

Ces coques vides transformées à l’usine vont donner des produits dérivés tels que le savon de la Nawa, fait à base de poudre de charbon de cacao et commercialisé sur toute l’étendue du territoire national, le charbon combustible comme palliatif au charbon de bois utilisé par les commerçants et les ménages ; et la potasse qui sert de bio fertilisant pour les plantations.

Dimitri Ahouré, le chef d’usine de transformation, explique : « Nous produisons un combustible apprécié par les populations. Ainsi, nous augmentons les revenus des paysans et nous donnons de l’emploi aux jeunes. Mais notre initiative, nous la voulons d’envergure nationale avec le soutien de notre Président, le Ministre Alain-Richard Donwahi, qui est l’initiateur de ce projet et qui nous a mis à disposition toutes les infrastructures nécessaires pour sa mise en œuvre », explique-t-il, ajoutant que la capacité maximale de production est de 2000 tonnes par an, là où la Côte d’Ivoire produit 8 millions de tonnes de déchets.

Marie Oriane Asquet, la directrice du projet a bon espoir que cette initiative deviendra nationale, afin que l’usine produise suffisamment de charbon pour la consommation locale : « Cette action préservera la forêt et garantira des emplois durables à la jeunesse Ivoirienne », a-t-elle confié.

Lancé en septembre 2020, le projet est inscrit dans le vaste programme d’installation de petites industries mis en œuvre par de l’Agence Régionale de Développement de la Nawa. Ainsi, après le projet de la chocolaterie de la Nawa qui a été fortement encouragé, le complexe biologique dénommé « Nawa Bio Energie » fait ses preuves sur le terrain.

Cette entreprise a pour but de produire du biogaz, de l’engrais liquide, du compost, du bio charbon et du savon noir bio à partir des déchets agricoles et ménagers.

PR

Leave Your Comments