Économie : la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO réitère son engagement envers la Côte d’Ivoire

PIN

La ministre du Plan et du Développement, Kaba Nialé a reçu une délégation de la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC), conduite par son président M. George Agyekum Nana Donkor, ce lundi 10 mai 2021 à Abidjan-Plateau.

Au terme des échanges qui ont tourné autour de la revue du portefeuille des projets financés par la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO et le financement du PND 2021-2025, George Agyekum Nana Donkor a salué le point des excellentes relations entre la Côte d’Ivoire et le la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO.


Dans le cadre de son objet social, la Banque coopère avec les organismes nationaux et sous régionaux de développement opérant dans la communauté. En ce qui concerne la Côte d’Ivoire, au 31 mars 2021, l’hôte de la ministre de Kaba Nialé a confié que le montant total des engagements de la BIDC en Côte d’Ivoire s’élève à plus de 274 milliards de francs CFA. ’’ Ce montant correspond au financement de 25 projets dont 13 du secteur public et 12 du secteur privé. Mais également, deux prises de participation et cinq garanties données’’ a-t-il expliqué.


Il a en outre souligné que lors des échanges, deux projets majeurs ont été évoqués. Il s’agit d’un projet d’acquisition de deux avions de surveillance du territoire et projet d’adduction d’eau potable ( de 1000 pompes et 1500 pompes).


M. George Agyekum Nana Donkor a souligné que cette visite de travail démontre l’engagement de la Banque à soutenir les projets et infrastructures de développement de la Côte d’Ivoire. Il s’est saisi de l’occasion pour indiquer que l’engagement cumulé de cette Banque en Côte d’Ivoire représente 300 milliards de francs CFA et « concerne à la fois les projets publics, les projets privés, les prises de participation et les différentes garanties accordées pour certains projets » a-t-il confié.

À sa suite, la ministre en charge du Plan et du Développement de Côte d’Ivoire a dit sa joie d’accueillir la délégation qui effectue une visite au moment où les gouvernants finalisent les travaux du PND 2021-2025, pour lequel il va falloir trouver des financements. ’’ Je me réjoui qu’à l’issue de notre séance de travail, le président ait montré son intérêt pour trois piliers du nouveau PND. Notamment le pilier relatif au développement du secteur privé.’’ a-t-elle dit.


À en croire, la ministre Kaba Nialé, une fois le PND sera officiellement approuvé, ’’ nous allons nous approcher de la BIDC pour voir comment de façon concrète cette Banque va nous accompagner dans la mise mettre en oeuvre des différents piliers pour lesquels le président a marqué son intérêt’’ a soutenu Kaba Nialé.

Cyprien K.

Leave Your Comments