Entrepreneuriat : un programme lancé pour favoriser le retour de la diaspora en Côte d’Ivoire avec un projet

PIN

Le programme « Diaspora Entrepreneurship », un concours visant à favoriser le retour de la diaspora en Côte d’Ivoire avec un projet entrepreneurial a été lancé le 18 mai 2021 à Abidjan.

« L’objectif est d’aider les entrepreneurs qui se trouvent en Europe et qui ont décidé de rentrer au pays pour s’y installer et développer leur entreprise et créer des richesses » a soutenu Papa Wane, fondateur et directeur général de Diaspora Sud Vision (DSV), initiateur du concours.

Pour Georgette Griffiths, Coordinatrice générale de DSV en Côte d’Ivoire, malgré, la volonté politique de l’Etat de la Côte d’ivoire et de l’appui de ses partenaires au développement, il reste évident que la question de l’entrepreneuriat des jeunes de la Diaspora se pose avec acuité.

« Une des solutions pour résoudre les problèmes du secteur privé consisterait à inciter l’entreprenariat des jeunes de la Diaspora à travers des initiatives tel que Diaspora Entrepreneurship. Ainsi, Diaspora Entrepreneurship est une des alternatives innovantes qui permettent à ce jour d’apporter des appuis entre autres en termes d’accompagnement technique, de visibilité , de mise en relation, d’incubation et de financements des porteurs de projets des jeunes entrepreneurs de la Diaspora. », a-t-elle soutenu.

De façon pratique, Georgette Griffiths, a rappelé certaines conditions de participation : « la cible, ce sont les jeunes de 18 à 45 ans. Dès le 19 mai, nous lançons l’appel à candidature via un site web. Puis on passera à la phase des évaluations en ligne et en présentiel. La date limite des inscriptions est le 12 juin. Le meilleur projet qui aura remporté l’assentiment du jury sera entièrement financé. Tant que vous êtes ivoirien et vivez hors de la Côte d’Ivoire, vous pouvez participer. »

Aussi, il faut être de nationalité Ivoirienne, avoir un titre de séjour en règle, domicilier le projet en Côte d’Ivoire, formuler un projet de développement économique et durable à fort potentiel et créateur d’emploi et, enfin, formuler un projet dans le secteur d’activités suivants : NTIC, Agro-industrie, Mines BTP, Environnement, énergie renouvelable, Artisanat.

« Le concours concerne des projets déjà arrivés à maturité. Un contrat est défini en amont avec les porteurs de projet pour éviter que leurs projets soient dupliqués. Nous contribuons à la réalisation des rêves de ces porteurs de projet et ça nous rend heureux » a renchéri Papa Wane.

Diaspora Entrepreneurship vise les membres de la diaspora malienne, ivoirienne, sénégalaise et burkinabé revenus dans ces pays et âgés de 18 à 45 ans. Ce programme s’inscrit dans une logique de promotion de la formation professionnelle, de la création d’emplois et de l’insertion socioprofessionnelle. Il consiste dans le fait de sélectionner une dizaine de projets compétitifs sur la base d’un appel à projet, afin d’accompagner les lauréats jusqu’au financement de leur projet.

PR

Leave Your Comments