La fraude sur l’électricité fait perdre 40 milliards FCFA à la Côte d’Ivoire

PIN

Grand-Bassam (Côte d’Ivoire) – La fraude sur l’électricité a fait perdre environ 40 milliards de FCFA à la Côte d’Ivoire en 2019, a appris APA, mercredi, de source officielle à Grand-Bassam où s’est ouvert un atelier sur les infractions au code de l’électricité.

L’information a été donnée par le Directeur général de l’Energie, Sabati Cissé qui procédait à l’ouverture des travaux de cet atelier d’information, de sensibilisation et de réflexion sur la stratégie de lutte contre les infractions au code de l’électricité, réunissant les directeurs régionaux et départementaux du ministère des Mines, du pétrole et de l’énergie.

« Il est important de rappeler que les infractions au Code de l’électricité constituent l’un des principaux obstacles à l’équilibre économique et financier durable du secteur de l’électricité », a déclaré M. Cissé, soulignant que « le préjudice subi par la Côte d’Ivoire en 2019 lié principalement à la fraude sur l’électricité est estimé, environ 40 milliards de francs CFA ».

Poursuivant, il a égrené les actions menées pour endiguer ce fléau. Il s’agit notamment de l’assermentation des agents de la direction générale de l’Energie et des agents des services énergies des directions régionales et départementales, puis de l’atelier de formation des agents assermentés de la direction générale de l’énergie pour la lutte contre les fraudes qui a permis de lancer les bases de la lutte contre les infractions.

La Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE), concessionnaire du service public de l’électricité a également entrepris depuis quelques années des actions de lutte contre la fraude sur toute l’étendue du territoire national, a ajouté M. Sabati Cissé.

Grâce à ces actions, a-t-il noté, des progrès importants ont été enregistrés. Cependant, certains défis restent à relever. Ainsi, la direction générale de l’Energie a tenu à associer tous les services énergies, les directions régionales et départementales afin de créer une synergie d’actions sur l’ensemble du territoire national pour lutter efficacement contre les infractions au Code de l’électricité.

Auparavant, le Directeur du suivi et de la réglementation de l’Energie, Moussa Koné a présenté les différentes thématiques qui meubleront ces travaux qui s’achèvent jeudi.

Il s’agit entre autres du cadre institutionnel du secteur de l’électricité, des dispositions du code de l’électricité notamment celles relatives à la répression des infractions et de l’identification des bases d’une stratégie commune de lutte contre ce fléau.

PIG/ls/

Leave Your Comments