Budget Programme : une quarantaine de magistrats de la Cour des comptes ivoirienne en formation à Abidjan

PIN

Le président de la Cour des comptes de Côte d’Ivoire, Kanvaly Diomandé a procédé à l’ouverture d’un séminaire de formation de 40 magistrats de la Cour des comptes sur le thème : « Technique d’analyse, de diagnostic et d’évaluation des politiques publiques dans le contexte du budget programme ».

Ouvert ce lundi 31 mai 2021 à Abidjan, capitale économique ivoirienne, en présence du ministre de l’économie et des finances, Adama Koné, ce présent séminaire selon le coordonnateur du Projet d’Appui à la Gestion Économique et Financière (PAGEF) , Bamba N’Galadjo Lambert, vise à renforcer les capacités des magistrats de la Cour des comptes de manière à avoir une meilleure compréhension et une plus grande appropriation des concepts et des techniques d’analyse et de diagnostics macroéconomiques et budgétaires.

Le ministre Adama Koné a dans son intervention précisé que durant les six jours de travaux, les participants seront confrontés à différentes notions techniques en rapport avec les documents stratégiques de pilotage de l’action publique. « L’idée est de vous familiariser avec les concepts clés de la gestion macroéconomique, notamment ceux relatifs aux cadrages macroéconomique et budgétaire, qui meublent désormais votre environnement professionnel », a-t-il soutenu.


Selon Kanvaly Diomandé, les experts formateurs, professionnels et praticiens aguerris des finances publiques, sont appelés à partager avec les


séminaristes leurs expériences basées sur les meilleures pratiques, afin que ceux-ci soient mieux outillés pour assurer avec efficacité l’ensemble des missions de la Cour et, plus particulièrement, les nouvelles missions qui lui sont dévolues dans le cadre du budget-programme. Au regard de la qualité et de l’engagement, tant des participants que des formateurs, ’’je reste persuadé que les échanges qui meubleront le présent atelier apporteront une plus-value indéniable aux travaux de la Cour et à l’accomplissement de sa mission qui est de promouvoir la bonne gouvernance.’’ a-t-il assuré.

Cette formation initiée par le Projet d’Appui à la Gestion Économique et Financière (PAGEF) s’inscrit dans le cadre des missions dudit projet qui contribue à la modernisation de la gestion des finances publiques et soutient la bonne exécution du PND 2021-2020. Pour le coordonnateur du PAGEF, M. BAMBA N’Galadjo, par cette action, le PAGEF vient réitérer son engagement à accompagner les institutions dans leur dynamique de modernisation et de performance.


Le PAGEF est un projet d’appui institutionnel visant à soutenir la mise en œuvre du Schéma directeur de réforme des finances publiques en Côte d’Ivoire. Son objectif global est d’optimiser la mobilisation des ressources budgétaires et de renforcer le cadre de gestion des dépenses publiques. Il entend, à terme, contribuer à la crédibilisation du budget de l’Etat.

Le financement total du PAGEF s’élève à 15,968 milliards de FCFA dont 13,456 milliards de FCFA au titre de quatre (4) accords de financement : un prêt du Fonds d’Appui à la Transition (FAT) de 7,885 milliards de FCFA, un don du Fonds d’Appui à la Transition (FAT) de 22,97 millions de FCFA, un prêt du Fonds Africain de Développement (FAD) de 5,373 milliards de FCFA et un don du Fonds Africain de Développement (FAD) de 174,429 millions de FCFA.

Cyprien K.

Leave Your Comments