Les entrepreneurs de Guiglo arrêtent les chantiers, suite à l’augmentation du prix du ciment

PIN

Les entrepreneurs en bâtiment de Guiglo ont arrêté sans commune mesure tous les chantiers de construction de logements, face à l’augmentation du prix du ciment survenue ces derniers temps, a constaté samedi 05 juin 2021 sur place l’AIP.

Un tour sur quelques chantiers de construction de logements dans des quartiers de Guiglo montre des sous-bâtiments et des maisons dont les murs étaient en train d’être montés, fraîchement abandonnés et désertés par les ouvriers, avec à la clé quelques paquets de ciment utilisés, jonchant le sol, çà et là.

Selon Sogbo Soumahoro, couturier-entrepreneur en bâtiment, cette situation est la conséquence de l’augmentation exponentielle du prix de la tonne de ciment à Guiglo. «Depuis fin mars, la tonne de ciment est passée, sur le marché local, de 75.000 FCFA à 110.000 FCFA », a fait savoir M. Sogbo.

Il a expliqué que face à leurs plaintes et complaintes, les grossistes locaux se dédouanent, en faisant comprendre aux clients que depuis le rationnement de l’électricité dans le pays, leurs camions qui vont charger du ciment à San Pedro passent souvent une semaine voire plus avant d’avoir le produit, d’où des surcoûts pour eux (grossistes). Un fait qui les oblige à répercuter cela (surcoût) sur leur prix de vente de la tonne de ciment sur le marché local.

Cette situation impacte également le paquet de ciment dont le prix est passé aussi de 4000 F CFA à 6000 F CFA, ce qui n’arrange pas non plus les affaires des petits constructeurs qui construisent leur logement par petite touche, en ayant recours en fonction de leurs moyens à cinq paquets, trois paquets, six paquets par jour, etc.

Tout le monde a donc arrêté de construire des logements en mettant en veilleuse les chantiers, après l’épuisement des stocks de ciment dont la tonne valait 75.000 F CFA, constate-t-on.

Dans un communiqué en date du mardi 11 mai 2021, le ministère du Commerce et de l’Industrie avait fixé les prix maxima à Abidjan et à l’intérieur des différents types de ciment. Selon les détails communiqués aux populations, pour le ciment CPJ 32.5, le prix toutes taxes comprises (TTC) à la sortie usine est de 73 000 F CFA au lieu de 70 000 F CFA. Le prix de détail à Abidjan/San Pedro et dans un rayon de 300 Km est fixé à 80 000 F CFA. Au-delà de 300 Km, le détail passe à 95 000 F CFA. S’agissant du ciment de désignation CPJ 42.5, le prix de la tonne sortie usine est de 75 000 F CFA. Le prix au détail à Abidjan/San Pedro et dans un rayon de 300 Km est de 90 000 F CFA et 95 000 F CFA au-delà de 300 Km.

(AIP)

ja/kam

Leave Your Comments