Commerce mondial : Le Ministre Souleymane Diarrassouba indique la position de la Côte d’Ivoire à la réunion virtuelle des ministres du commerce de l’UA

PIN

Le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a pris part à la réunion virtuelle des Ministres en charge du Commerce des pays de l’Union Africaine (UA), le 17 juin 2021. A l’occasion, il a fait la déclaration du Gouvernement ivoirien et a salué les efforts accomplis par le président du Groupe de négociation de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sur les subventions à la pêche.

« La délégation de Côte d’Ivoire (…) se réjouit de l’engagement de tous les membres visant la conclusion de ces négociations d’ici la 12e Conférence Ministérielle (CM12) », s’est-il satisfait avant d’exhorter les membres à éliminer les subventions à la pêche illicite, non déclarée et non réglementée ; à interdire toute forme de subventions à la pêche contribuant à la surcapacité et à la surpêche et à la prise de mesures de traitement spécial et différencié.

Toujours relativement au CM12, le Ministre Souleymane Diarrassouba a signalé que la Côte d’Ivoire est en phase avec les préconisations portant sur l’agriculture et le coton. D’accord pour des solutions qui satisfont les problématiques liées à l’agriculture et au coton, le ministre a également proposé à ses pairs la transformation du programme de travail de 1998 en une décision de négociation sur le commerce électronique et sur l’accès au financement du commerce pour les MPME dans la période post Covid-19.

« Il importe que l’on tienne compte des préoccupations et intérêts de toutes les parties prenantes notamment des pays à revenu intermédiaire et des PMA », a-t-il proposé comme solution, pour parvenir à un consensus sur ces différents thèmes. Dans la foulée, le Ministre Souleymane Diarrassouba a chaleureusement salué au nom SEM. Alassane Ouattara, Président de la République, la nouvelle Directrice Générale de l’OMC, NGonzi Okonji-Iweala qui prenait part pour la 1ere fois à cette rencontre virtuelle initiée par la commission de l’Union Africaine.

Leave Your Comments