Lutte contre le Coronavirus: le secteur privé invité à ’’investir dans le système de santé pour le rendre plus résilient et plus efficace’’ (Patronat)

PIN

’’Nous devons investir davantage dans la production de médicaments et de vaccins, pour ne pas dépendre éternellement de l’extérieur.’’ a déclaré Jean-Marie Ackah, président de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) à l’ouverture de l’Assemblée Générale de l’institution tenue ce mardi 29 juin 2021 à Abidjan-Plateau.

Selon lui, les entreprises doivent tirer tous les enseignements de cette crise sanitaire. ’’ Le moment est venu, d’investir plus que par le passé, dans notre système de santé pour le rendre plus résilient et plus efficace.’’ a-t-il soutenu. Pour Jean-Marie Ackah le secteur privé doit s’engager à développer l’industrie pharmaceutique pour en faire non seulement un outil stratégique de santé publique, mais aussi un secteur économique florissant, à forte valeur ajoutée.

Il est revenu sur les effets négatifs de cette pandémie sur l’économie. À en croire le patron de la CGECI, en 2020, la Côte d’Ivoire a enregistré une forte décélération de son taux de croissance tombé à moins de 2%, au lieu des taux habituels supérieurs à 6% enregistrés les années précédentes poussant nombre d’entreprises à fermer ou réduire leurs activités. ’’Pour beaucoup d’entre elles, les difficultés continuent.’’ a-t-il révélé.

Même si des entreprises ont fait preuve de courage, de patriotisme et de résilience, permettant ainsi à la Côte d’Ivoire d’éviter la récession qu’ont connue d’autres pays du continent. ’’Elles méritent une plus grande attention de la part de l’Etat dans cette phase délicate de reprise économique sur fond de persistance de la Covid-19.’’ plaide-t-il.

Revenant à l’objet de l’Assemblée Générale Ordinaire, le président de la CGECI a révélé que les plaidoyers du Patronat pour la prise en compte des propositions du Secteur Privé contenues dans le Livre Blanc pour l’Industrialisation de la Côte d’Ivoire, et la mise en œuvre de la réforme de la fiscalité, se sont fait entendre tout au long de l’année, et ’’ le gouvernement s’est engagé à faire évoluer ces dossiers et bien d’autres, comme ceux de la promotion des Champions Nationaux et de l’amélioration du climat des affaires.’’ a-t-il précisé.


Il a par ailleurs indiqué que l’autre grand acquis de 2020 reste sans conteste la licence du World Trade Center accordée à la CGECI. Celle-ci ouvre de plus grandes opportunités pour nos entreprises, qui pourront ainsi développer leurs activités notamment de commerce.

Cyprien K.

Leave Your Comments