Présidence du Mouvement des Petites et Moyennes Entreprises de Côte d’Ivoire: la candidate Patricia Zondi explique sa vision

PIN

Candidate à la présidence du Mouvement des Petites et Moyennes Entreprises de Côte d’Ivoire (MPME) de Côte d’Ivoire pour l’élection prévue pour le jeudi 1er juillet 2021, madame Patricia Zondi Yao et son équipe entendent relever plusieurs défis pour le mieux être des acteurs du secteur des PME en Côte d’Ivoire.

La candidate a au cours d’une conférence de presse qu’elle a animée ce mercredi 22 juin 2021 à Abidjan dit créer un cadre d’échange plus dynamique entre les banques et les PME pour aborder les questions de financement des PME. Elle a par ailleurs rassuré les membres du Mouvement qu’une fois élue, durant les 4 ans de son mandat, elle va s’atteler à travailler pour relever des défis majeurs. Notamment garantir la mise en place d’outils de monitoring des PME, développer la mise en place de programmes de compétitivité et de sauvetage des PME et en dernier, offrir des programmes pour l’épanouissement des dirigeants des PME.

Fondatrice de 3 entreprises, Patricia Zoundi Yao veut rendre le MPME autonome financièrement, parce que selon elle, cette organisation ne peut pas vivre uniquement des cotisations de ses membres.


La candidate entend faire du MPME un organe d’exécution des programmes et projets et créer des sources alternatives de financement.


Selon elle, cela passe par la question de la transformation. Et pour amorcer cette transformation dont elle a évoqué, la candidate compte s’appuyer sur son réseau notamment, la CGECI, l’agence PME, la coopération allemande GIZ…


Dans ce programme ambitieux, la vice-présidente candidate annonce également, la mise en place d’un observatoire des marchés publics, en vue de faciliter l’accès à l’information aux PME et anticiper les difficultés.

Cyprien K.

Leave Your Comments