Le Gouvernement soutient les industries alimentaires utilisatrices de sucre comme intrant 

PIN

Le Conseil des Ministres du 16 juin 2021 a adopté une Ordonnance portant sur les conditions d’importation du sucre aux entreprises industrielles l’utilisant comme intrant.


Cette décision vient à la suite des mesures adoptées par le Conseil des Ministres du 29 janvier 2020 qui autorisait d’une part, l’élaboration d’un contrat-plan sur cinq ans entre les entreprises sucrières et l’Etat de Côte d’Ivoire, en vue d’assurer l’autosuffisance en sucre et d’autre part,  l’autorisation de faire importer, à marge nulle, par les industriels de sucre de 50% des besoins de sucre des industriels l’utilisant comme intrant, avec des mesures d’accompagnement.


En effet,  le 1er mai 2021, le Premier Ministre Patrick Achi a présidé la signature des contrats-plans avec les entreprises Sucaf et Sucrivoire en vue de faire passer la production nationale de sucre de 206 000 tonnes à 255 000 tonnes de 2021 à 2025, pour un investissement global de l’ordre de 151 milliards Fcfa. 


Ces décisions attendues depuis plusieurs années traduisent la volonté  du Gouvernement ivoirien de soutenir toutes ces entreprises industrielles de deuxième transformation produisant les produits manufacturés localement à base de sucre. Il s’agit notamment du lait, des biscuits, du chocolat, des jus, des boissons et bien d’autres produits.


Ces mesures attrayantes qui viennent en rajouter à la compétitivité de l’industrie alimentaire ivoirienne sont de nature à inciter les industriels à poursuivre leurs investissements dans ce secteur et à attirer de nouveaux investisseurs. 

Leave Your Comments