Des agents d’une institution instruits sur le budget programme

PIN

La haute autorité pour la bonne gouvernance (HABG) a instruit ses agents sur le budget programme, jeudi 22 juillet 2021, dans ses locaux en vue d’outiller son personnel sur la question.

Ils ont été formés sur la gestion budgétaire, la modernisation des outils des gestions publiques sur l’utilisation des impôts, les dotations et les crédits budgétaires.

L’objectif de cette formation est d’accroître les connaissances des organes de l’institution (le conseil et le secrétaire général) en mettant à disposition les outils de cet instrument de bonne gouvernance.

« Le gouvernement a entrepris depuis quelques années une vaste réforme de la gestion des finances publiques avec la mise en œuvre du cadre harmonisé de gestion des finances publiques de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA). Cette réforme se caractérise au plan budgétaire par le passage d’une logique de moyens basée sur une gestion annuelle, à une logique de résultats axée sur la pluri annualité », a expliqué le secrétaire général de la HABG, Aka Henri, lors de son discours d’ouverture des travaux.

Il a également indiqué que cette réforme vise une grande efficacité dans la gestion des finances publiques à travers notamment la recherche de la performance, la rationalisation et l’optimisation de la dépense publique, la sécurisation de l’investissement, le renforcement de la discipline budgétaire, du contrôle et de la transparence ainsi qu’une plus grande responsabilisation des acteurs.

Selon le conférencier Niamien Kadjo, les institutions doivent être suffisamment formées sur ce programme afin de mettre en œuvre cette loi selon les règles de l’art, ajoutant que le budget programme est axé sur les résultats et la performance. Ce qui signifie que les crédits qu’on met à disposition pour travailler doivent également servir à atteindre des résultats en vue d’opérer un changement notable.

Le gouvernement poursuit la mise en œuvre du schéma directeur de la réforme des finances publiques depuis l’année 2018 à 2020 qui s’est matérialisée par le basculement en 2020 au budget programme, qui constitue une réforme en profondeur de la gestion des finances.

La haute autorité de la bonne gouvernance s’est inscrite par anticipation dans cette dynamique à travers l’élaboration de son cadre stratégique 2021- 2023 et de ces différents programmes de travail établis sur une base programmatique triennale.

(AIP)

ad/fmo

Leave Your Comments